Fournée n° 27 : SPECIAL SF

Publié le par Librairie CRITIC

Depuis trop longtemps absentes du blog, les speed critics sont de retour avec une fournée consacrée à de la SF. Certaines ont déjà été critiquées de manières plus conséquentes, aussi vais-je passer plus rapidement. D'autres sont inédites et je vais m'attarder plus lourdement dessus.

- Faucons de la Nuit (La Guerre des Ténèbres 1) de Raymond E. Feist

6/10 Depuis la Guerre de Serpent, Feist a beaucoup, beaucoup de mal à se renouveller. Entre l'incapacité de donner un nouveau souffle à son intrigue et sa difficulté à jongler avec ses "vieux" personnages, les mauvaises langues pourraient même dire qu'il réécrit sans cesse la même trilogie. Cette Guerre des Ténèbres n'échappe malheureusement pas à cette malédiction et si le premier tome se lit rapidement et sans peine, il rappelle inévitablement d'autres écrits de l'auteur.

- Soeur des Cygnes (Volume 1) de Juliet Marillier

8/10 A la lecture de ce premier tome de Soeur des Cygnes, j'ai retrouvé le plaisir que j'avais eu à lire les premiers tomes d'Alvin le Faiseur. Comme chez Card, on retrouve chez Marillier un talent indéniable de conteur. Ni le rythme lent ni les quelques petites maladresses présentes (persos sous-développées, perso principal qui souffre beaucoup... un peu comme Alvin chez Card) ne m'ont gêné. Je les ai même trouvé rafraîchissants.
Critique plus complère ICI.

- Soeur des Cygnes (Volume 2) de Juliet Marillier

8,5/10 Et lorsque les choses s'accélère dans le second, c'est encore mieux et on en vient à espérer que la série connaisse un succès suffisant pour que la suite soit programmée au plus vite. Une belle découverte de plus à mettre au crédit des éditions de l'atalante.
Critique plus complète ICI.
 
- Pavane de Keith Roberts

7,5/10 L'un des classiques de l'uchronie a aussi beaucoup vieilli. Cependant, la plume de Keith Robert enchante encore avec des passages magnifiques qui n'ont rien perdu de leur pouvoir de séduction. Pavane raconte l'histoire de plusieurs personnages dans un Angleterre imaginaire tombée sous le joug de l'Invincible Armada et de l'Eglise militante. Un classique et donc, un roman à lire !

- Vaillant (La Flotte perdue 4) de Jack Campbell

6,5/10 La première moitié du roman est à la limite de l'insupportable. Le mythique "Black Jack" Geary ne comprend rien à rien aux crêpages de chignon des prétendantes. Et oui, le trio amoureux que l'on sentait venir dans les tomes précédents a enfin pris forme et devient presque l'intrigue principale. Heureusement, la seconde moitié revient vers du space op' militaire comme sait le faire son auteur. C'est divertissant et spectaculaire, nul doute que l'on ira voir du côté du cinquième !

- Izrain, né du Désert (La Quête de l'Espérance 1) de Johan Héliot

7/10 La collection Le Maedre continue à nous proposer de bons (voire de très bons) romans jeunesses avec cette fois-ci de la piraterie selon Johan Héliot. Impossible de s'ennuyer dans ce roman d'aventure qui charmera aussi bien les jeunes que les moins jeunes. Planète sableuse, bâteaux vivants et drapeaux noirs sont au progamme !
Critique plus complète ICI.

- Le Sang du Dragon (Hurog 2) de Patricia Briggs

7/10 Après la bonne surprise constituée par le premier, le second tranche un peu. Du sentiment de fraîcheur qui régnait dans la première partie de ce dyptique, il n'en reste rien. Les situations deviennent de plus et plus invraisemblables et irréalistes et si on lit le livre jusqu'au bout, c'est uniquement pour connaître le destin des personnages que l'on avait tant aimés dans Les Chaînes du Dragon.
Critique plus complète ICI.

Simatural

Publié dans Speed Critic

Commenter cet article