Fiche n° 355 : AVANT-PREMIERE : Soeur des Cygnes, Tome 1 de Juliet Marillier

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Je ne vous ferais pas l'affront d'un résumé qui vous gâcherait la lecture mais voici quelques mots volés chez l'éditeur !

Au domaine de Sep­te­naigue, au cœur de la forêt, vivait une fratrie de sept enfants dont Sorcha, la benjamine, était la seule fille. Leur mère était morte, leur père toujours en campagne militaire contre les Britons. Mais un jour il décida de se remarier… Ainsi commence l’aventure de Sor­cha. De l’Irlande aux côtes britanniques, une longue et douloureuse épreuve l’attend pour sauver ses frères d’une cruelle malédiction. Inspirée d’un conte de Grimm, Sœur des cygnes est une fantasy médiévale irlandaise, mais aussi le récit poignant des années de formation d’une jeune fille de caractère.

Informations complémentaires :
tome 1 : 25 septembre
tome 2 :  23 octobre

Mon avis :
Ceux qui me connaissent savent mon goût pour les réécritures de contes. Et ce que j'y aime, c'est quand le style et l'histoire s'accordent si bien que j'en oublie le conte (que je connais souvent bien) qui va y être traité.

Cette alchimie a quelque chose de magique. Et cette magie opère parfaitement dans ce roman de Juliet Marillier. Arrivée au moment de la malédiction j'ai été… surprise ! Très agréablement, par la mise en scène de toute l'histoire et par la création des personnages.

Le livre est raconté du point de vue de Sorcha, jeune irlandaise et septième fille du septième fils, dont la mère est décédée lors de son accouchement. Notre héroïne et ses frères devront grandir entre ce douloureux souvenir, leur père se renfermant de plus en plus, la magie de leur domaine et la triste réalité des guerres et des religions qui s'approchent.
Sorcha est un personnage qui doit apprendre à peu près tout de la vie, et surtout la méfiance, l'abnégation et l'amour. Pour ses frères, pour son domaine et pour elle-même, surtout.
Je n'ai pas envie de trop vous en raconter, je préfèrerai que vous vous laissiez vous aussi envoûter par cette fantasy irlandaise fort réjouissante et particulièrement vraie, belle, et accrocheuse.

S'il a été nominé pour des prix de romans sentimentaux, ne vous attendez pas à de grandes histoires d'amour épiques, nous sommes loin des aventures de Phèdre ( de Jacqueline Carey, Kushiel) ou d'autres héroïnes fantastiques qui ont le vent en poupe.
Et ça fait du bien, car rien n'y semble *invraisemblable* ou *niais*! Tout du moins à mes yeux.

On se retrouve dans un mois pour ma chronique du second tome?

8,5/10 Une introduction envoûtante, des personnages forts, un conte revisité de façon à la fois personnelle et classique, une voix magique qui porte ce roman… et vous avez dans Sœur des Cygnes une parfaite démonstration de ce qui est bon dans les réécritures de contes. Et suivez le dicton "c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes", c'est plus que valable pour ce livre! N'hésitez pas, amateurs de fantasy, de fantastique, d'Irlande et d'héroïnes au destin particulier !


Meor

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

Simatural 26/10/2009 15:37


J'ai lu ce premier tome.

Bon, Meor a tout dit... mais je me permet d'en rajouter une couche : en lisant Soeur des Cygnes, j'avais l'impression de ma retrouver plusieurs années en arrière, lorsque je dévorais, émerveillé,
Alvin le Faiseur. Marilier comme Card sont de grands conteurs. Une nouvelle découverte à mettre au crédit de l'atalante.

Moi, je vous laisse, j'ai un second tome à lire...


Meor 09/09/2009 11:26

Oui je pense vraiment que les amateurs de belle plume, et de contes ne seront pas déçus.

Laetitia la liseuse 09/09/2009 00:50

Ah non je ne vais hésiter ! c'est trop tentant et après pareil chronique, on ne peut que s'incliner.

Gwenaelle Guéguen 03/09/2009 10:35

Je viens de voir votre blog et je me permets de vous invitez à vister le mien.Je cherche la critique et après avoir vu l'aboutissement des contes que vous présentez avec leurs dessins qui en disent aussi longs, je pense être tombée sur les ou la bonne personne.Je publie au mois d'Octobre une''Légende naissante''qui sera de toute évidence plus mate.Je la peaufine pour le moment mais me mettre en contact avec vous me motive. Mon blog: ecoute-voir-over-blog.com
Votre commentaire est bienvenu. Je reste très attentive à ce que vous pourriez me dire