Fiche n° 287 : Replay de Ken Grinwood

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau New-Yorkais et écoute sa femme lui répéter au téléphone: "il nous faut, il nous fait..."  Il leur faudrait, bien sur, un enfant, une maison plus confortable.  Mais surtout parler.  À coeur ouvert. 
Sur ce, Jeff meurt d'une crise cardiaque.  Il se réveille en 1963, à l'âge de 18 ans, dans son ancienne chambre d'université.  Va-t-il connaître le même avenir?  Non, car ses souvenirs sont intacts.  Il sait qui va gagner le prochain Derby, ce qu'il en sera d'IBM et d'Apple... De quoi devenir l'homme le plus puissant du monde, jusqu'à... sa deuxième mort... et qu'une troisième, puis une quatrième vie commencent...

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=4989

Mon avis :
Replay, c'est un peu le pendant littéraire du film L'Effet Papillon : une oeuvre efficace, à la fois simple et complexe, qui aborde le thème du voyage dans le temps et plus particuliérement celui de la boucle temporelle. Le commencer, c'est le finir dans la foulée.

Que feriez-vous si vous reveniez dans le temps au moment de votre adolescence ? La même chose. Non, je ne crois pas. Certains répareraient leurs erreurs passées, d'autres s'enrichiraient en utilisant leur connaissance du futur (pourquoi ne pas parier sur la victoire de telle ou telle équipe ?), d'autres encore privilégieraient une vie tout autre sinon à l'exacte opposée de la première. Replay, c'est tout cela et bien plus. Rarement la thématique de la boucle temporel n'a été si bien traitée ; c'est efficace et jamais répétitif (erreur compréhensible au regard du thème et trop fréquente ne vient jamais pointer le bout de son nez).

Replay, c'est un peu un le livre "vite lu mais jamais totalement oublié". Le genre de livre qui, lorsque l'on le voit dans la vitrine d'un magasin, dans sa bibliothèque ou celle d'un autre fait naître une pensée du genre "Il était vraiment bien ce livre" ou "je me le relirais bien". Le genre de livre qui, lorsqu'on y repense nous fait penser "Tiens, voilà une idée cadeau pour l'anniversaire de X", surtout qu'il est facile à lire et totalement sous-estimé que ce soit du grand public ou même des lecteurs de SF.

Pour tout vous dire, après Des Fleurs pour Algernon, Replay est ma seconde arme de conversion massive (sic) à la SF. Le livre fait souvent mouche et plaît aussi bien aux novices en la matière qu'aux lecteurs plus confirmés.

8/10 Superbe thriller fantatique, Replay aborde avec succès l'un des thèmes les plus rabâchés, rabattus et ressassés de la SF, celui du voyage dans le temps ! Remarquable de simplicité et d'intelligence, Replay est le genre de livre que vous  n'oublierez jamais totalement ! L'essayer, c'est l'adopter !

Simatural

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article

Simatural 25/06/2009 17:49

Je pense que Replay n'est pas une lecture aussi marquante que Des Fleurs pour Algernon (en tout cas, elle ne l'a pas été pour moi) mais c'est un excellent roman, facile à lire et intelligent (mais je me répète ! ^^). Les retours que j'ai pu avoir en librairie dessus m'ont confirmé qu'il plaît (presque) à coup sûr.

En plus, je ne suis pas le seul à le penser, alors essaie, et tu pourras venir me râler dessus si ça ne te plaît pas ! ^^

Magali 25/06/2009 17:00

Même chose, Replay fait également partie de mes armes de conversion. Un bouquin a découvrir absolument.

A_girl_from_earth 25/06/2009 11:54

S'il est comparable à Des fleurs pour Algernon dans sa capacité à plaire autant aux amateurs de SF qu'aux lecteurs plus réticents à ce genre, je note! Ce billet est de toute façon irrésistible!