Fiche n° 402 : L'Homme-Rune (Le Cycle des Démons 1) de Peter V. Brett

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Il y a parfois de très bonnes raisons d'avoir peur du noir...
Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s'abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres et prier pour qu'elles tiennent jusqu'aux premières lueurs de l'aube. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit au péril de leur vie pour relier les hameaux dont les habitants ne s'éloignent jamais.
Mais lorsqu'une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu'il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d'un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=34032

Mon avis :
Parfois, il arrive que l'on tienne une idée géniale. Malheureusement, la plupart du temps, ce concept aboutit sur un mauvais résultat, bien loin des espérances que l'on avait en tête au départ. (Qui a "toussé" Fiona McIntosh ?) Toutefois, très très rarement, il se conclut d'une heureuse façon et c'est ce qui s'est passé pour Peter V. Brett et son Homme-Rune...

Un jour, Peter V. Brett s'est assis sous un arbre pour se reposer. Sa sieste fut interrompue par une pomme fourbe et mesquine qui lui rebondit sur la tête. Quelle idée aussi de s'asseoir sous un pommier ! Enfin bref, il ramassa ladite pomme pour la jeter au loin d'un geste rageur quand, soudain, "Peat" eu une révélation : écrire un livre se déroulant dans un monde dans lequel les hommes doivent s'abriter toutes les nuits dans leur maison alors que des démons sortent de terre pour les massacrer. Ces hommes ne devraient leur salut qu'à de mystérieuses runes, souvenirs d'un lointain passé, qui protègent leur demeure ou leur jardin à la condition qu'elles sont bien réalisées... Cependant, les accidents sont légions et, peu à peu, les démons prennent l'ascendant psychologique, sur des humains qui vivent dans la peur... 

Arlen vit dans ce monde où la journée est consacrée au travail tandis que la nuit est synonyme de survie. Une routine pas des plus excitantes qui ne va pas résister à l'arrivée en ville d'un Messager accompagné de son Jongleur. Leur présence va convaincre Arlen qu'il existe un autre monde en dehors des limites de son village. Ses envies d'ailleurs et son départ vont être précipités par un drame... celui-ci va le pousser à haïr les démons jusqu'au plus profond de son âme, mais plus encore, à se mépriser lui-même et tous ceux qui vivent dans la peur depuis trop longtemps... Dès lors, Arlen décide de ne plus avoir peur. Il part ainsi en quête des vieilles runes qui, dit-on, peuvent permettre non seulement de se défendre plus efficacement contre les démons mais aussi de les attaquer...

Le coup du jeune garçon qui décide de changer le monde n'est pas nouveau... Mais Peter V. Brett a réussi à donner corps à un jeune homme déterminé et profondément troublé par des pertes successives. La quête d'Arlen constitue indéniablement l'une des attractions de ce roman. Mais Arlen n'est pas seul et s'il garde la tête d'affiche, il la partage avec Leesha et Rojen, deux personnages qui n'ont rien à lui envier, ni en complexité ni en charisme. Tous trois possèdent des cicatrices, des marques du monde violent et sombre dans lequel ils vivent. Mais cet univers original et noir ne serait pas aussi enthousiasmant si l'auteur n'avait pas, par petites touches ou par l'intermédiaire de petits détails, réussit à lui donner une tangibilité et une réalité. Plutôt pas mal pour un premier roman ?
 
8/10 Dans L'homme-Rune,  il y a de bonnes idées, des personnages forts, un monde original et des qualités d'auteur indéniables, bref, tout pour faire de ce roman une lecture intéressante et divertissante, et de cette trilogie des Démons une série à suivre.

Simatural

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

stupidboy 12/10/2009 20:54


Jolie référence à Newton et l'homme rune déchire