Fiche n° 404 : Dans les Mondes barbares (Intégrale 3) de Julia Verlanger

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Quelque part sur une planète arriérée, Jalen, injustement accusé d'avoir abusé la Grande Prêtresse, est condamné à mort. Il en réchappe grâce aux pouvoirs magiques d'un compagnon. Pour lui, une nouvelle vie commence. Mais que peut attendre un homme qui arbore la croix des décastés ?
Sur Almagiel, il y a les Mastres et leurs esclaves, les gagés. Lorsque Jatred, un gagé, sauve la vie de Marcé et que celui-ci le prend à son service, il n'imagine pas les aventures qui l'attendent : son propre monde est en jeu, mais aussi la sauvegarde de l'immortalité... Les Voies d'Almagiel sont décidément impénétrables !
Sur Malvie, un jeune diplomate de Terra offre le droit d'asile à une jeune fille enceinte, poursuivie par des religieux qui croient l'enfant fruit du démon. Ils doivent fuir la capitale, et, malgré les dangers, retrouver le père de l'enfant, l'Ange aux ailes de lumière.
Bien que fils d'un seigneur, Jellal mène une vie précaire. C'est un sang-rouge, un bâtard, dont le titre est convoité par les autres membres de la famille. Et son amour pour une femme-plante, native de la planète bien avant l'arrivée des humains, n'arrange rien. Intrigues, révoltes, meurtres... Quand la société ancienne craque de toutes parts, survivre est difficile - même si la solution vient d'un lieu lointain nommé Soltrois !

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=32992

Mon avis :
Après le post-apocalyptique et le space opera, voici venir le temps du planet opera. Après trois intégrales, il est surprenant de voir avec quelle facilité Julia Verlanger savait jongler avec les genres, tout en gardant les mêmes qualités. Et dire qu'il reste encore deux intégrales... 

Jalen. Jatred. Jason. Jellal. Quatre héros. 4 "J". Comme des avatars masculins de Julia Verlanger que l'on retrouve avec beaucoup de plaisir dans ces quatres nouveaux récits toujours aussi rythmés, gouailleurs et emmenés, capables de satisfaire les lecteurs de l'Âge d'or comme ceux de la génération Harry Potter. Un petit exploit à mettre au crédit de ces courts romans qui ne présentent jamais une page de trop ! Certains feraient bien d'en prendre de la graine...

Toutefois, cette intégrale est globalement un cran en-dessous des autres. La faute à deux textes un peu moins bons qu'à l'accoutumée, mais aussi à un certain essoufflement... En effet, Julia Verlanger brasse toujours les même thématiques (amitié, romance, égalité, etc...) avec toujours le même traitement, celui dont elle a le secret. Et lorsqu'un de ses romans accroche un peu moins le lecteur, ce dernier ne peut s'empêcher de ressentir un petit goût de déjà-vu, comme si l'un des précédents textes de l'auteur, un de ses bons textes, nous revenait subitement en bouche, de manière édulcorée, d'une façon moins appétissante.   

Dans La Croix des Décastés, on suit le destin de deux hommes réunis par un concours de malheureuses circonstances et contraints de faire front face à leur nouvelle condition d'esclave. Une condition qui n'aura de cesse de les rattraper quelque soit le pays ou le monde où ils se réfugient. Une condition à laquelle ne semble pas étranger cet homme, ce sorcier qui possède une technologie peu commune... Voici un très bon texte qui lance ce TSF 7 sur des chapeaux de roue. Du Verlanger à son meilleur niveau dans cet excellent planet op'. Une très bonne introduction, une trop bonne introduction dont souffre un peu..

... Les Voies d'Almagiel qui, s'il constitue une distraction satisfaisante, n'arrive pas à surprendre ni même à s'emballer comme le font d'ordinaire les oeuvres de l'auteur. Un jeune esclave se retrouve impliqué dans une guerre politique qui cache ni plus ni moins qu'un conflit pour la détention de la fontaine de Jouvence... Quand l'immortalité est en jeux, les hommes redoublent d'intelligence pour se mettre des bâtons dans les roues...  

L'Ange aux Ailes de Lumières tranche avec les deux premiers textes dans la mesure où le héros n'est pas un guerrier mais un apprenti diplomate. Ce simple changement de profession casse le schéma habituel et nous offre un excellent divertissement, sans aucun doute, le meilleur texte de l'intégrale. Qui plus est, la fin est à la hauteur..

Après le meilleur, nous terminons avec le moins bon. D'un lieu lointain nommé Soltrois se lit très vite mais on n'a pas l'envie frénétique de tourner les pages à laquelle nous ont habitué les autres textes. Malgré un rythme relevé, malgré de bonnes trouvailles, la sauce ne prend pas - en tout cas, elle n'a pas prise avec moi... Dommage.

A signaler la postface très instructive de Roland Wagner qui apprend aux plus jeunes - dont je fais parti - comment fonctionnait le fleuve noir lors de sa période "Anticipation".  

7.5/10 Un intégrale qui, à l'instar des deux précédentes, est à posséder pour tout amateur de SF qui se respecte . Si vous avez un tant soit peu d'amour propre, vous savez ce qu'il vous reste à faire !   

Simatural

Publié dans Critiques SF

Commenter cet article

stupidboy 15/10/2009 11:47


Laurent Genefort aurait-il réussie à récupérer les droits sur Stephan Wul


Simatural 15/10/2009 09:24


Comme quoi, les goûts et les couleurs...

Sinon, pour les amateurs de TSF, Laurent Genefort a fait un bilan de la collection que je poste ci-dessous.

***************************************
Le point sur les TSF actuels et à venir.

[TSFn°coll. Titre NOM AUTEUR (Postfacier)]

Déjà parus :
TSF001 La Terre sauvage JULIA VERLANGER (S. Perraud)
TSF002 Le Crépuscule des mondes MICHAEL CONEY (A.F. Ruaud)
TSF003 Orages mécaniques PIERRE PELOT (C. Ecken)
TSF004 Récits de la Grande Explosion JULIA VERLANGER (X. Dollo)
TSF005 Joyeuses apocalypses JACQUES SPITZ (J. Altairac)
TSF006 La Saga de Zeï L. SPRAGUE DE CAMP (R. Bozzetto)
TSF007 Dans les mondes barbares JULIA VERLANGER (R. Wagner)
TSF008 Très loin de la Terre JEAN-PIERRE ANDREVON (J. Wintrebert)

A paraître :
TSF009 Les Portes de la magie JULIA VERLANGER (Collectif)
TSF010 Prisonniers des étoiles ERIC FRANK RUSSELL (F. Valéry)
TSF011 Escales en utopie MICHEL JEURY (R. Comballot)
TSF012 Les Parias de l’impossible JULIA VERLANGER (S. Brussolo)
TSF013 ... Une surprise de taille, pour les amoureux de SF française des origines :-D
TSF014 ... Une surprise de taille, pour les amoureux de la SF de l'Age d'Or :-D

TSF009, le recueil qui débute l'année 2010, contiendra les romans de fantasy de Julia Verlanger : La Flûte de verre froid, La Porte des serpents, et la "version longue" des Cages de Beltem. Ainsi
que les nouvelles La Fille de l’eau et Reflet dans un miroir.
Il s'agit du 4e et avant-dernier volume de l'intégrale Verlanger. La postface est une compilation d'entretiens et de textes de l'auteur et de son mari, parus dans différents fanzines de 1966 à
1990.

TSF010, le recueil Eric F. Russell, sera un énorme volume regroupant 4 romans : Guêpe, Plus X, Guerre aux invisibles, et La Grande Explosion ; et cinq nouvelles, dont une inédite, "Allamagoosa",
qui a reçu le prix Hugo 1955. Il était temps de ressortir cet auteur britannique marqué par l'humour et le pacifisme. Personnellement, en tant que lecteur, il reste l'un de mes écrivains
favoris.
Les traductions ont été revues et corrigées, en particulier La Grande Explosion qui n'avait jamais été rééditée depuis 1974.

TSF011, le recueil Michel Jeury, comportera 3 romans : Aux étoiles du destin, Poney-dragon, L'Univers-ombre, et 3 nouvelles, dont une inédite (celle-ci se situe dans l'univers d'un des trois
romans). Jeury est considéré par beaucoup comme l'auteur français de SF le plus important des années 70, ni plus ni moins ; et Poney-dragon comme l'un de ses tout meilleurs textes.

TSF012, le dernier recueil de l'intégrale Verlanger, comportera 3 romans : Les Ratés, La Légende des niveaux fermés, Magie sombre, ainsi qu'une vingtaine de nouvelles, regroupées sous le titre
"Nouvelles du Loup pendu". La postface sera assurée par Serge Brussolo - wow ! :roll:
Pas vraiment de thème pour ce dernier opus, sinon que les 3 romans se déroulent sur Terre.

Les deux recueils suivants feront couler beaucoup d'encre je pense, mais je garde la surprise pour un peu plus tard (haha).
D'autre part, les amoureux de Julia Verlanger ne seront pas orphelins longtemps de SF populaire de qualité, car un autre monstre sacré prendra la relève en 2011 en la personne de P.J. Hérault.


KANUX 15/10/2009 00:22


Marrant : d'u lieu lointain nommé soltrois est un de mes préférés de Verlanger. Par contre, ok sur les voies d'almagiel, son roman que j'aime le moins.