Fiche n° 605 : Cygnis de Vincent Gessler

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
cygnis.jpg

Résumé :

Est-ce le ciel ou la forêt? Un fourmil­lement frémit à la limite de son champ de conscience, sensation familière associée au danger. Il se redresse à demi et s’empare de son fusil. Ses oreilles bourdonnent. L’œil à la lunette, il fait défiler différents modes de vision. Au-delà de l’espace délimité par l’ouverture de l’abri s’étend la forêt. Et au milieu, bien droit sous la pluie, un robot solitaire. Il n’a pas d’arme et se contente de regarder Syn dans les yeux.

C’est l’histoire de Syn, un trappeur accompagné de son loup au pelage greffé de bandes synthétiques, dans un monde de ruines technologiques. La menace est partout, une guerre se déclare mais Syn ne veut plus tuer ses semblables…

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=36133

Mon avis :
Cygnis, c'est l'exemple parfait du pouvoir d'une couverture. Sans la somptueuse illustration de Yoz, je pense que j'aurais mis bien plus de temps à jeter un œil au premier roman du Suisse Vincent Gessler. Pensez donc, un post-apo de plus, sous-genre surpeuplé où des pointures comme Thomas Geha ont balayé toute concurrence. Hein ? Alors quoi ? Je m'égare ? Oui, un peu.

L'univers de Cygnis, c'est celui d'une humanité retombée à un niveau social, politique et technologique à peine comparable au XVIIème siècle. A ceci près que l'ancienne civilisation (la nôtre ou son futur probable) gît sous la terre, reconquise par la nature.
Des vestiges de technologies passées émergent ça et là du sol. Certains se sont spécialisés dans la recherche de ces matériels, ce sont les fouisseurs. Mais leur activité n'est pas sans danger entre les bandes armées de maraudeurs qui sillonnent la Grande Forêt et les Diasols, ces robots qui gardent les ruines, impitoyables tueurs mécaniques. D'autres comme Syn, le personnage principal, sont devenus trappeurs, à l'ancienne mais en usant du meilleur des restes de technologies retrouvés ça et là. Après la fonte des neiges, les habitants de la Grande Forêt se retrouvent pour le marché annuel de Méandre, à l'image des foires médiévales.
Syn s'y rend comme tous les ans accompagné de son loup Ack, pour vendre le fruit de sa chasse et dépenser son argent dans les plaisirs charnels qu'offre la grande cité. Mais la foire ne se déroule pas comme prévu, précipitant le destin de Syn.

Sorti de nulle part, ce roman est une très bonne surprise. L'univers est riche, la Grande Forêt est véritablement un lieu inquiétant, plein de promesses et de périls. La scène introductive confine à l'excellence avec le réveil de Syn, sortant d'hibernation, véritable (re)naissance, ô combien douloureuse et dangereuse mais porteuse d'espoir. La suite est un peu en dessous de ce sublime démarrage :  un déroulement plus classique mais pas d'inquiétude, ça reste très bien écrit et très bien décrit.

Petit bémol : l'évolution un peu trop rapide du comportement de Syn. Il sort trop vite de son rôle de trappeur bourru. De même, la conclusion vous tombe vite dessus et balaye trop rapidement ce qui l'a précédée mais chut, ne spoilons pas. Cette légère précipitation des évènements tient sans doute à la taille du récit car ce roman est court, beaucoup trop court. Vincent Gessler a créé un univers si envoûtant qu'on en aurait bien repris pour 200 pages de mieux. Certes, il vaut mieux un court récit réussi qu'une série à rallonge qui s'étiole au fil des tomes mais quand même ...

7.5/10 Un post-apo original (mon Mad Max chez les trappeurs ...nan, je plaisante) et bien fichu. A lire en écoutant du Wolves In The Throne Room ou du Negura Bunget pour rester dans l'esprit de la Grande Forêt.

Winter

Publié dans Critiques SF

Commenter cet article

Simatural 16/04/2010 12:32


Bande de jaloux !


kanux 15/04/2010 19:53


Et paf ! dans la tronche m'sieur S'matural !


Winter 13/04/2010 16:42


Et oui, on n'écoute pas tous du Luke. ;)


Meor 13/04/2010 15:34


Ho mon dieu, si on m'avait dit qu'un prochain chroniqueur aurait mentionné WITTR, je n'y aurais pas cru.
Et j'approuve pour l'ambiance avec le livre !