Fiche n° 937 : Les Temps nouveaux - tome 1 de Warnauts & Raives

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
temps_nouveaux.jpg

Résumé :

1938. Après 8 ans passés au Congo, Thomas revient dans ses Ardennes natales. Alice, son amour de jeunesse, est maintenant la mère des enfants de son frère Charles. Déchirée entre les rexistes pro-nazis de Léon Degrelle et ses querelles intestines, la Belgique peine à se déterminer au sein de cette Europe trouble, agitée par les conquêtes hitlériennes et la guerre d'Espagne. Une page sombre de l'Histoire, au prisme de la vie d'un village des plus tranquilles... en apparence !

Informations complémentaires : ICI

Mon avis :
Ce n’est que le premier des deux tomes qui composent l’histoire, mais il semble que cette dernière soit tout de même un peu fade.

1938 et l’aube du plus grand conflit mondial est là. Thomas, jeune explorateur dilettante revient dans ses Ardennes belges après une absence de 8 ans et un certain temps passé au Congo alors colonie belge.

Lorsqu’il revient, son amour de jeunesse est devenu sa belle-sœur et l’écart s’est davantage creusé entre son frère aîné et lui.

En analogie avec l’Histoire du monde, les drames et les déchirures se jouent également dans ce microcosme perdu dans la campagne et comme les pays du monde, les opinions politiques et les ambitions déchireront encore plus ces deux frères que tout oppose.

Entre prémices de la seconde guerre mondiale, idéaux hitlériens et la guerre civile espagnole, Thomas évolue en compagnie d’une Espagnole au caractère bien trempé et une nostalgie du temps passé difficile à gérer.

Si le dessin est ordinaire et colorisé pour une ambiance champêtre réussie et que le scénario a l’avantage de proposer une vision de la seconde guerre mondiale différente parce que belge, l’histoire est fade et on se lasse des éternelles rivalités familiales et des caractères stéréotypés.

L’implication des milices et des partis politiques nous apprend sur l’histoire belge tout comme le personnage espagnol permet une relation étroite avec la naissance du franquisme, mais tout cela est grandement desservi par des personnages sans envergure et complètement prévisibles.

5/10 Espérons que le second volume apporte rebondissements et piments à cette histoire qui mériterait davantage d’ambition tant pour les personnages que pour l’interprétation des faits historiques.

Olwen

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

Belzaran 12/03/2011 19:05


J'étais a priori intéressé par cette BD, votre avis douche mon enthousiasme.