Fiche n° 922 : La lance du Désert (Le Cycle des Démons 2) de Peter V. Bett

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
la_lance_du_desert.jpg

Résumé :
Qui est le Libérateur dont parlent les légendes ?
Arlen, originaire du petit village de Val Tibbet, a appris à survivre dans un monde où des démons voraces rôdent dans la nuit et où l’humanité s’est enfermée dans la peur. Il a choisi une autre voie : se battre. Il est devenu l’Homme-rune, un héros malgré lui.
Mais l’homme qui se proclame le Libérateur n’est pas Arlen. Surgi du désert, Ahmann fut son ami et son frère d’armes avant de le trahir. Il porte une arme ancienne aux terribles pouvoirs et a lancé son armée dans une conquête impitoyable. Ils sont ennemis, mais pour l’un comme pour l’autre, la guerre contre les démons a commencé.

Informations complémentaires : ICI

Mon avis :
Peter Brett, alias « Peat » pour ses intimes, écrit vite, mais surtout écrit bien. Ainsi, il n'aura fallu attendre qu'une petite année pour replonger dans 614 pages de bonheur.

Nous retrouvons avec plaisir nos héros de l'Homme-Runes, notamment Arlen le « to be or not to be » Libérateur, Rojer au violon-qui-fait-danser-tout-le-monde-même-les-démons et Leesha. Pas de surprise du côté d'Arlen qui reste globalement le même, cherchant à toujours tuer le plus de démons possible. Roger quant à lui cherche à transmettre son talent au violon, avec ou sans succès,  c'est à vous de le découvrir. Le développement le plus intéressant de nos bons vieux personnages est sans doute Leesha qui devient un personnage politique de l'histoire.

Mais surtout, ce cycle des Démons gagne en profondeur par des personnages déjà entrevus précédemment, mais que brièvement. Ainsi, la figure de Jardir monte, monte, monte! Le chef des krasiens prend une importance énorme, à l'instar d'un Arlen. Jardir, personnage qu'on aurait pu croire appartenir au côté obscur de la force est en fait bien plus complexe qu'il ne le semble.

Bref, Peat nous sert ici un roman de très belle facture tout en confirmant la qualité du premier. Il nous emmène à la découverte d'un monde toujours aussi original, de par son système de magie runique qui semble classique si on s'y connait un peu en histoire, mais qui est peu utilisé en fantasy. Mais c'est tout le monde créé par Peat qui est original. Monde d'ailleurs dont on ne connaît encore qu'une infime partie, si l'on se réfère au nombre de découvertes qu'il y a dans ce tome 2.

En plus de cela, l'intrigue est tout à fait cohérente et prenante. On sent que chaque détail a été réfléchi, chaque personnage aussi, même les plus mineurs. On rajoute encore un style d'écriture tout à fait agréable et limpide.

8,5/10 Un poil meilleur que le précédent tome, on attend la suite avec impatience. Série à poursuivre.

Kissifrott

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

Etienne 21/02/2011 22:29


Uhuh, t'avais qu'à prendre le synopsis que je t'avais filé avec la critique ^^


sarahk21 21/02/2011 22:20


haaa le bon synopsis merci!!!


Simatural 21/02/2011 22:10


Ils foutent quoi aussi sur la fnouc.com ! Non, mais où va le monde si on peut plus leur faire confiance...

De quoi, j'avais qu'à vérifier... ;-)


sarahk21 21/02/2011 20:27


ha oui le synopsis n'est pas bon... mais la critique si, en tout cas ca me rappelle que je doit absolument l'acheter et le lire car j'ai adoré le un!!!


Etienne 21/02/2011 18:46


P'tit problème dans le synopsis qui n'est pas le bon à première vue ^^