Fiche n° 910 : Le Jour de la Citrouille (Barzoon Circus 1) de Pilet & Darlot

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
barzoon_circus.jpg

Résumé :
L’Amérique des années 30, ravagée par la Dépression. Le Barzoon Circus, petit cirque itinérant formé de personnalités hétéroclites réunies par Archibald Crimp, promène son spectacle foutraque de ville en ville. Mais le Barzoon Circus n’est pas seulement un cirque : c’est un groupe d’action secret, au service d’un mystérieux organe de renseignements apparemment rattaché à la Maison Blanche. Sous couvert de tournée foraine, la troupe explore le pays de fond en comble, résout d’effrayants mystères ayant attiré l’attention de ses employeurs : et pour commencer, le voici aux prises avec un mystérieux culte de la citrouille dans une petite ville d’Alabama où disparaissent des enfants...

Informations complémentaires : ICI

Mon avis :
Approchez mesdames et messieurs !!! Le cirque Barzoon ouvre son chapiteau !!

Barzoon Circus, c’est l’histoire d’un petit cirque itinérant au cœur de l’Amérique des années trente, ravagée par la Grande Dépression.  Mais ce cirque n’est pas une troupe ordinaire… C’est avant tout une équipe hétéroclite qui opère dans des missions secrètes qui sont vraisemblablement commandées par le gouvernement américain.

Pour ce premier numéro, on retrouve des dessins très « spirousiens » et un thème original qui pourrait également être pour Spirou et Fantasio : le jour de la citrouille. Aussi fantasque qu’énigmatique, le titre nous rappelle l’esprit des Spirou mais nous emporte vers un univers nouveau : glauque, sombre et très étrange, l’histoire bien racontée nous emporte vers des contrées inexplorées. La petite équipe nous propose des personnages originaux, complémentaires et mystérieux. On y trouve des jumelles, un petit garçon affublé d’un gorille pour acolyte, un fakir ou encore un clown bien sombre.

Le jour de la citrouille raconte la vie d’une bourgade paumée d’Alabama complètement isolée et vivant en quasi-autarcie grâce à la culture de la citrouille. Mais un courrier anonyme amène la troupe sur les traces d’un mal mystérieux qui empoisonne la vie et les habitants du village où sont soupçonnés des sacrifices humains…L’ambiance pour le moins oppressante de l’histoire est bien présente dans le dessin, l’intrigue policière et le mystère halloweenesque sont agréablement amenés et l’équipe aux faciès atypiques et aux caractères savoureux promet une ambiance gratinée au cours des péripéties.

Dans ce premier tome, on peut néanmoins reprocher une lacune dans l’introduction et la conclusion de l’histoire. On arrive dans l’aventure comme on en part : trop vite car le scénario ne s’attache pas assez aux différents personnages. Peut-être est-il prévu de les faire connaître au fil des numéros, mais il semble pourtant intéressant de mieux les présenter dès le départ. On comprend mal d’où ils viennent et vers quoi ils vont.

Pourtant, le dessin parfaitement adapté au ton de l’histoire, une fin qui peut être interprétée par l’ironie ou par des sueurs froides, un caractère original mais cependant inspiré font de cette bande dessinée une aventure attachante pour laquelle on ne sait si elle s’adresse à tous ou plutôt à un public particulier.

Les fans de Spirou y trouveront certainement leur compte et les plus jeunes aimeront cette série, qui combine les énigmes de Spirou et le western façon Lucky Luke.

8/10 C’est une saga prometteuse mais qui mériterait de lever un peu le mystère sur ses protagonistes.

Olwen

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article