Fiche n° 906 : Juge Bao (3 tomes) de Marty & Nie

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
juge_bao.jpg

Résumé :
Prenez garde gredins car voici venir le Juge Bao et sa troupe ! Ils viennent débarrasser de la corruption et de la malfaisance les provinces de Chine ! Mandaté par l'Empereur Ren Zong, le Juge Bao rend la justice accompagné du noble guerrier Zhan Zao, du lettré Gongsun Ce et du jeune et candide Bao Xing.
Sa première enquête lui fait rencontrer la mère mourante de Chao Dong, jeune homme emprisonné pour le meurtre dont il se dit innocent. Mais le Juge Bao et sa troupe remarqueront vite que les prisons de la capitale sont pleines et pour des motifs bien curieux...

Informations complémentaires :
tome 1 : ICI
tome 2 : ICI
tome 3 : ICI

Mon avis :

Le Juge Bao est un personnage historique célèbre en Chine où il incarne l'esprit de la justice et y a gagné un surnom : le Juste. Ses histoires sont désormais légendaires et son personnage apparait  dans les opéras chinois.

Mais que faire avec un tel mythe ? Un peu comme pour le Mandarin Tan de Tran-Nhut, Patrick Marty nous propose de suivre les enquêtes du juge Bao qui tiennent à la fois du polar et de la chronique historique et sociale.
Il pose, tout d'abord, le contexte et en profite pour nous faire respirer à pleins poumons l'air des rues chinoises du 11ème siècle. A travers les dialogues, il nous fait percevoir la mentalité de l'époque, les rouages de la société, sentir les odeurs des échoppes voire toucher la texture de la soie. Chaque compagnon du Juge apportera sa pierre à la résolution de l'enquête mais c'est le juge Bao, lisant dans ses contemporains comme dans un livre ouvert, qui confond les traitres et les vils (ah! Ah!).

D'un point de vue graphique, les dessins de Chongrui Nie sont étonnants ! Ce qui frappe, ce sont les postures et les visages qui sont extrêmement expressifs.
Si les décors sont restreints voire absents dans certaines cases, c'est pour mettre en avant les personnages : il est réjouissant de lire la détermination farouche dans l'attitude de  Zhan Zao, la candeur teintée de naïveté de Bao Xing ou bien encore la joie grivoise sur le visage d'une prostituée.
Pour faire simple, le dessinateur me donne l'impression d'avoir capté l'esprit des opéras chinois pour le traduire de manière dynamique et vivante dans cette BD (les combats de Zhan Zao sont excellents).

8,5/10 Ce duo franco-chinois nous fait découvrir un personnage culte et nous montre la Chine autrement que par l'actualité économique (et ça fait du bien!). Ils nous parlent de valeurs universelles que sont la justice et l'équité ; pas besoin d'être un grand sinophile pour comprendre cela. Les voyages policiers aux cotés du Juge Bao et de ses compagnons sont réjouissants, autant pour parfaire notre culture que pour les intrigues et les personnages charismatiques mis en scène. Le Juge Bao, c'est le bien !

P.S.: Oyez braves gens, pourriez vous m'éclairer ? Le Juge Bao a un croissant de lune imprimé sur le front, est-ce qu'il signifie quelque chose et, si oui, quoi?

Christian

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article