index rapide 2

 Index des chroniques BD
          * par chroniqueur
          * par série

 Index des chroniques SF
          * par chroniqueur
          * par auteur

 Index des speed critics

 Index des kronik vidéos

 Critic TV

 
Samedi 18 décembre 6 18 /12 /Déc 13:25

Couverture :

ouvretemps.jpg

Résumé :
Toutes les grandes civilisations de l'univers sont à feu et à sang. Filène, sublime temple de paix. Syrte-la-Magnifique, capitale de l'Empire des Mille Planètes. Port-du-Gouffre, ultime escale avant l'inconnu : partout des destructions effrayantes sont commises par les Wolochs, monstrueuses pierres muettes sorties du Grand Rien. Point Central lui-même, cette gigantesque planète artificielle où se réunissaient tous les ambassadeurs du cosmos, n'est plus qu'une ruine. Quant à la Terre, elle a purement et simplement disparu. Un seul espoir : ce petit objet que les misérables colporteurs Limboz, victimes d'un lointain génocide, appellent l'Ouvre Temps. Valérian et Laureline vont monter l'expédition de la dernière chance en faisant appel aux amis rencontrés au fil de leurs pérégrinations. Clochards célestes comme les Alflololiens, marchands industrieux de Syrte, mathématiciens gastronomes tel Ralph le Glapum'tien, sans oublier le Schniarfeur, les espions Shingouz ou M. Albert, contact de Galaxity avec notre XXIe siècle...

Infos complementaires : ICI

Mon avis :
Ah la la, la tâche n'est pas facile de s'attaquer, pour sa première critique, à un monument comme Valérian.
Un monument, oui, pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette série, qui a  influencé bon nombre d'auteurs, cinéastes et autres acteurs de la science-fiction, notamment Star Wars ou Le cinquième Elément.

A la première lecture de cet ultime tome, je fus, comme beaucoup, fortement déçu ; non pas par le  dessin toujours superbe de Mézière, mais par une histoire un peu faible... et surtout parce que c'était la fin d'une histoire que je suivais depuis mon enfance.

Et puis, quelque mois plus tard, je retombe sur ce livre, et me voilà en face d'un beau jubilé. On retrouve avec plaisir nos deux aventuriers, la belle et futée Laureline et son grand amour, l'intrépide Valérian, ainsi que nombres de personnages qui ont croisé leur chemin, comme Elmir le fin politicien de Syrte, les avisés mais cupides shingouz , mais aussi les dieux et les pauvres diables d'hypsis ralliés à la cause des Wolochs.

Cette fin nous signifie que ce qui est important, ce n'est pas la destination (le galaxity des premiers albums), mais le chemin parcourus par nos deux héros. Avec, en prime, une conclusion pleine de vie pour Valérian et Laureline.

7,5/10 Finalement, après avoir surmonté la déception de ne plus retrouvé nos deux amis dans de futures aventures, une bonne fin, pour une série qui elle mérite un 9/10  (à lire absolument !) .

Louis Thesquare

Par Librairie CRITIC - Publié dans : Critiques BD - Communauté : autour de la BD
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Syndication / RSS

  • Flux RSS des articles

Librairie Critic

Nous contacter:
Critic 

Notre forum :
Pour discuter de tout et de rien

Notre twitter :
twittez !!!

Les éditions Critic :
Le site consacré à nos publications

Liens :
Tous nos amis !

Site Internet :
Le complément parfait du blog

Notre page Facebook :
Devenez Fan de Critic !

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés