Fiche n° 793 : Château l'Attente de Linda Medley

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
chateau_attente.jpg

Résumé :
 Souvent présenté comme " un conte de fée féministe ", Château l'Attente est considéré comme l'un des meilleurs romans graphiques américains dans l'univers du fantastique.
Château l'Attente est un phénomène de l'édition indépendante aux Etats-Unis. Initiée par son auteur en 1996, la série a connu un énorme succès critique, récompensé par plusieurs Eisner Awards et un Harvey Award.

Informations complémentaires : ICI

Mon avis :
Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...Oui, mais après ?
Une fois la princesse partie avec son chevalier servant, que devient le château ? et les serviteurs ? et les dames de compagnie ? Oubliés de tous, ils n'ont plus qu'à se retrouver une vie, un but. Le château de la Belle au Bois Dormant devient Château l'Attente et se transforme en refuge. Les réprouvés, les oubliés, les pourchassés y trouvent un lieu où souffler et parfois refaire leur vie. Au fil des années, la communauté s'agrandit et accueille bientôt une galerie de personnages hors du commun :les demoiselles de compagnie de la Belle au Bois Dormant, l'intendant (une cigogne anthropomorphisée), une sœur Sollicitine, Henry Irons, le mystérieux docteur Fell, Sir Chess le chevalier destrier et bien d'autres. L'arrivée de la comtesse de Carabas, enceinte et fuyant son mari, réveille le château qui commençait à sombrer dans une douce torpeur mélancolique.

Château l'Attente (Castle Waiting en v.o.) est une œuvre superbe, majestueuse et délicate, respirant la douceur et la poésie. L'ouvrage démarre avec une version pas piquée des hannetons de Belle au Bois Dormant, iconoclaste pour le moins. Puis l'arrivée de Jaine, comtesse de Carabas et la naissance de son fils, sont l'occasion d'en savoir un peu plus sur le passé des occupants du château. La part belle est faite aux personnages du commun et à leur vie de tous les jours. N'allez pas croire que l'on s'ennuie, bien au contraire. Dans un cadre d'heroic-fantasy reprenant quelques codes des contes de fées traditionnels, Linda Medley nous dépeint une communauté émouvante et attachante en se concentrant sur les petits riens qui forgent le quotidien. Le noir et blanc associé au trait simple de l'auteur ajoute encore à l'atmosphère poétique de l'œuvre.

Si le contenu est un petit bijou, que dire du contenant ? L'ouvrage se présente comme un livre de contes à l'ancienne : 464 pages noir & blanc, couverture cartonnée, dos simili-cuir, marquage au fer à dorer, tranchefile et disposant même d'un signet en tissu. Un objet de toute beauté.
 
9/10 Injustement méconnu dans nos contrées, Château L'Attente est aussi magique à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Winter

Publié dans Critiques Comics

Commenter cet article

Eric 05/09/2010 00:05


De mon côté tout pareil que Winter !
Un vrai plaisir, original et amusant. Certes parfois un peu long mais un régal tout de même.


Winter 04/09/2010 15:14


Tout est question de sensibilité.
Perso, j'ai été conquis par la poésie et l'immense tendresse qui se dégage des pages de Château L'attente.


Simatural 04/09/2010 13:13


Pas trop accroché à ce comics. Pour tout vous dire, je ne l'ai pas fini. J'ai bien accroché à la première histoire, puis au fil des pages, j'ai décroché jusqu'à le reposer. Un jour, c'est sûr, je
le reprendrai. En attendant, c'est vrai qu'il ne m'a pas laissé une bonne impression ; plutôt une impression mitigée : du bon, du mauvais et des longueurs !