Fiche n° 746 : Une Tombe accueillante (Lincoln Perry 3) de Michael Koryta

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
une_tombe_accueillante.jpg

Résumé :

Lincoln Perry gère une agence de détective à Cleveland lorsque l'inspecteur Targent commence à s'intéresser à lui : l’avocat Alex Jefferson vient d’être assassiné et, trois ans plus tôt, Perry l’avait rossé pour avoir épousé son ex-fiancée, Karen. Mais Perry est temporairement mis hors de cause ; il est alors contacté par la veuve de l’avocat qui veut retrouver Matthew, le fils d’Alex séparé de sa famille depuis cinq ans. Celui-ci doit hériter de huit millions de dollars. La tâche se révèle ardue.

Informations complémentaires : ICI

Mon avis :

Après s’être penché sur la jeunesse de son Lincoln dans Et que Justice soit faite, Michael Koryta s’attarde sur sa période de « fiancé cocu » dans ce nouvel opus. De fait, celle qui a failli devenir sa femme lui demande d’enquêter sur le meurtre de celui avec qui elle l’a fait cocu. Celui avec qui elle s’est ensuite mariée. Vous me suivez ? Oui ? OK. Continuons. Et comme si la police ne le soupçonnait pas déjà assez, il assiste au suicide du fils du mec décédé qui l’a fait cocu. Là, je vous ai perdu… Dans cette pelote d’intrigues digne du meilleur épisode de Plus Belle la Vie, Koryta n’épargne pas son héros qui n’a décidément pas fini d’en prendre plein la gueule (c’était déjà le cas dans le précédent). Après quelques pages, à peine, on replonge avec plaisir dans le quotidien tourmenté de notre détective préféré : entre ses démêlés avec la police qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues, son coéquipier qui a déserté son poste pour problème de santé ou sa relation tendue avec la jolie Amy, Lincoln devra compter sur sa détermination à toute épreuve, son instinct naturel, mais aussi son humour pour ne pas finir derrière les barreaux. 

À l’exception de cette fin un peu moins surprenante qu’à l’ordinaire (j’avais démasqué le marionnettiste avant la révélation finale), Koryta continue de s’améliorer en tant qu’écrivain (mais jusqu’où ira-t-il ?). Une nouvelle facette de son talent s’exprime dans des « petits moments de la vie » qui touchent juste et ajoutent au charme de ses personnages. Je pense par exemple à cette courte scénette où le héros parle au siège vide de son partenaire. Mine de rien, sans trop en faire, le jeune auteur américain réussit à introduire dans son intrigue haletante des petits « moments de la vie » (je reprends ma formule à défaut de trouver mieux) tout aussi intéressants que les scènes d’action. À ce titre, ajoutons qu’Une tombe accueillante lorgne de plus en plus vers le polar façon Dennis Lehane alors que des flics, pourris et mafieux se confondent de plus en plus et que notre héros va parfois demander de l’aide à des personnes assez incongrues.

8,5/10 Je me répète, mais Michael Koryta fait désormais parti des grands. Troisième tome des aventures des Lincoln Perry, Une Tombe accueillante fait parti de ces livres que l’on lit d’une traite, que l'on termine à regret... en attendant le prochain !


Simatural

Publié dans Critiques Policier

Commenter cet article