Fiche n° 677 : Les Fléaux d'Enharma de Cordurié et Créty

Publié le par C...

Couverture :
les-fleaux-d-enharma.jpg
Résumé :
Après avoir emprunté l'identité des Fléaux d'Enharma, un corps d'assassins à la cruauté légendaire, Emrod, Velia, Perelund et Forn poursuivent, bien malgré eux, la mission pour laquelle ils ont été appelés : sauver le royaume d'Anspech.


Informations complémentaires :
Tome 1 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=33613
Tome 2 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=36963


Mon avis :
       Sur le Terreau des braves, l'armée de l'Anspech parvient enfin à défaire les terribles Tarns, après des siècles de lutte. Mais la vraie menace n'était pas où elle semblait être, et l'armée est finalement massacrée.

       Les nobles de la cité décident d'engager un groupe de mercenaires, pour réussir là où toute une armée a échoué, et vaincre la liche avant son réveil. Par chance, les redoutables Fléaux d'Enharma sont justement dans la région en ce moment. Malheureusement, une fois encore, les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être.

       Ici, l'histoire est un vaste quiproquo. Quatre amis, en mal de gloire et d'argent, ont décidé de se faire passer pour ces fameux mercenaires invincibles, et accepté une mission sans danger, mais bien payée. Une fois celle-ci terminée, ils se retrouvent piégés par leur propre mensonge, et embarqués bien malgré eux dans une bataille qui pourrait changer la face du monde.

       Passée cette originalité, il faut reconnaître qu'on retombe assez vite dans une histoire très simple, très classique. Un groupe qui semble sortir tout droit de Donjons & Dragons (certains diraient WoW... chacun ses références...), avec deux guerriers, un mage niveau 1 et une voleuse doppelhanger. Niveau dessin, on joue un peu du côté de la production fantasy du voisin Soleil, avec en plus une propension à donner à chaque personnages des faces patibulaires.

       Bref, du très classique. Sans intérêt ? Pas vraiment. Ces Fléaux d'Enharma, grace à une touche d'humour, son action rythmée, et bien sur ce quiproquo originel se laissent lire avec pas mal de plaisir, sans se prendre la tête. Un premier tome assez long et dense qui sert de grosse introduction (avec une fin trop rapide pourtant) et un deuxième tome qui décrit une nouvelle partie de l'univers, bien plus originale. Du classique, oui, mais plutôt sympa au final.


6/10 Une aventure de fantasy très classique qu'une touche d'humour et qu'un quiproquo de base parviennent à rendre très agréable à lire.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article