Fiche n° 665 : Quai d'Orsay - Chroniques diplomatiques de Blain et Lanzac

Publié le par Eric

Couverture :
quai-d-orsay.jpg
Résumé :
Le jeune Arthur Vlaminck est embauché en tant que chargé du "langage" par le ministre des Affaires étrangères Alexandre Taillard de Worms.
En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il se faire une place entre le directeur du cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d'Orsay où le stress, l'ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Inspiré de l'expérience d'Abel Lanzac qui fut conseiller dans un ministère, cet album restitue une vision de la politique à la fois pleine d'acuité et d'humour.


Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=36801

 

Mon avis :
Un début très prometteur, plein de dynamisme et de force. On entre tout de suite dans cette BD qui se veut l'anti-chambre de la réalité. En effet le scénariste serait un ancien des ministères et saurait donc de quoi il parle, ce dont je ne doute pas. La BD respire la politique à plein nez, avec des discours tous faits pour délivrer la bonne parole avec lyrisme et force énergie, afin qu'en face on ne sache plus trop quoi répliquer, penser, agir...

Et c'est retournement de position/veste dès que la situation l'exige, ce qui, pour le tout jeune "chargé du langage" qui vient d'arriver au ministère, est une bien difficile tâche à gérer. Car du jour au lendemain les textes qu'il rédige doivent être remaniés pour satisfaire à l'humeur du moment ou au changement de conjoncture...


Ce qui aurait pu être drôle et instructif, s'avère au fil des pages redondant et lassant. Malgré le dessin de Blain toujours aussi à l'aise quel que soit le sujet traité, Pirates, Cow boy ou ici la politique, et malgré le cynisme qui se dégage de cet album, on ne parvient pas à s'empêcher, passé la moitié de l'ouvrage,  à sauter les pages, pour voir si cela change à un moment donné, puis carrément se rendre aux dernières pages pour chercher l'intérêt à tout cela... Ben moi je n'ai pas touvé.


5/10 C'est beau, d'une grande énergie graphique, l'idée était sympa, mais c'est tout de même un peu lassant. Allez jusqu'à la moitié de l'album le pari était tenu, mais ensuite on s'ennuie tout de même un chouilla.

Eric

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 22/05/2010 11:25


Je suis d'accord, c'est beau ;o)...


alan 21/05/2010 14:40


Alors, je me disais que tu ne mettais que des bonnes notes... et là : enfin une mauvaise !
Sauf que moi, j'ai adoré ce livre. Le seul reproche que je lui ferais est qu'il est très verbeux, mais c'est drôle et super interessant.
Et beau : c'est Blain !