Fiche n° 662 : Le cycle de l'air : partie 2 (Okko 6) d'Hub

Publié le par C...

Couverture :
okko 6
Résumé :
Laissé pour mort après un terrible duel, le corps d'Okko gît dans la campagne alors que les vents célestes se lèvent et que la saison des cocons kamikazes commence... Ses compagnons de route n'ont qu'une idée : venger leur maître, leur ami. Mais même tous ensemble, peuvent-ils espérer vaincre cette machine à tuer, ce redoutable chasseur de démons qui répond au nom de Kubban Kiritsu ?


Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=36957


Mon avis :
       Depuis le cycle précédent, Hub s'amuse à ponctuer chaque milieu de cycle par la désormais très fameuse technique du "Oh mon dieu ! Il est mort ??". Au cours du tome 5, premier tome du cycle de l'air, il l'a même poussée à son paroxysme. Je résume pour ceux qui ne sont pas au courant : Okko est mort. Mais vraiment mort. Pas mort comme si on l'avait vu tomber d'une falaise et qu'on n'avait pas retrouvé son corps. Non, mort. Aussi mort que quelqu'un qui vient de se faire couper un bras, la tête, puis empaler sur un katana, le tout, en public.

       Autant dire que ce sixième tome s'avère crucial. Tout le monde s'attend à voir resurgir Okko, avec une once de cohérence quand même. Comme la série est prévue en 8 ou 10 volumes, le héros ne peut pas mourir au tome 5 ! N'est ce pas ? Hein, Hub, tu peux pas nous faire ça ? Hein, dit... dit...

       Evidemment, l'interrogation porte plus sur cette éventuelle cohérence, que sur la mort du héros. Et sans vous gachez le plaisir, il faut avouer qu'Hub s'en sort avec les honneurs. En se focalisant toujours un peu plus sur les autres membres de l'équipe, il parvient même à nous faire penser qu'après tout, la série pourrait presque se passer d'Okko. Presque...

       Car bien sur, Okko revient, plus déterminé, mais plus atteint que jamais. Ce sixième tome est une continuelle montée en puissance, jusqu'au duel final, qui n'en est pas réellement un, face à cet adversaire qui parait invulnérable. Bref, je ne veux pas en dire trop non plus.

       Ce nouveau tome est tout simplement captivant, comme à chaque fois, un cran au dessus du précedent, et ce cycle est pour moi le plus abouti de la série. Après un an d'attente, Hub réussit à offrir un dénouement à la fois surprenant et cohérent, tout en dévoilant encore un peu plus des bribes du passé de ses personnages, les rendant toujours plus intrigants, toujours plus attachants. La question est maintenant de savoir lesquels survivront au(x) cycle(s) suivant(s) ?


8,5/10 Okko est-il encore en vie ? Après un an d'horrible attente, voici enfin la réponse. La force de ce sixième tome n'est pas tant dans ce suspens que dans le talent avec lequel Hub parvient à rendre sa survie aussi cohérente que mystérieuse. Rebondissant à merveille sur cette mort, il arrive même à faire de sa survie un élément scénaristique plus qu'intrigant, à creuser par la suite.

C...

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article