Fiche n° 658 : L'Enfant-satellite de Jeanne-A. Debats

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
enfant_satellite.jpg

Résumé :
Le monologue bouleversant d’un enfant-satellite créé pour la guerre, qui décide de sauver la petite Fathia, pourtant dans le camp ennemi.
Conçu pour la guerre et placé depuis sa naissance dans un satellite espion, SkEye 001 a pour mission d’observer les activités ennemies. Mais un jour, il repère sur ses écrans une petite fille de sept ans, rescapée par miracle d’une attaque au laser, et qui court sans le savoir dans la mauvaise direction, celle du désert….

Informations complémentaires :
à venir

Mon avis :
Mais non, vous ne rêvez pas. Voici bel et bien le nouveau "roman" SF de Jeanne-A Debats, l'auteur multi-primée de la désormais légendaire novella La vieille anglaise et le continent (ed. Griffe d'Encre). Bien sûr, il y a une astuce. L'enfant-satellite est édité par Syros, éditeur bien connu spécialisé dans la littérature jeunesse, et dans une collection bien nommée "Mini Syros Soon". Mini parce qu'il s'agit d'un texte de quarante pages petit format à 2,95 E, Soon parce que ces Mini Syros sont en quelque sorte la dépendance (et la vitrine) de sa grande soeur Soon (spécialisée en SF) chez le même éditeur.

De quoi s'agit-il donc ? Eh bien, ces mini Syros présentent des romans pour les premiers âges de lecture ; il y en avait pour le policier, si ma mémoire ne me joue pas des tours ; il y en a désormais pour la Science-Fiction, grâce notamment à Denis Guiot, le directeur de collection. Parmi les auteurs déjà au catalogue de cette nouvelle collection : Ange, Eric Simard, ou encore Claire Gratias.

L'enfant-satellite nous narre l'histoire d'un futur sans doute pas si lointain où des "enfants" à gros cerveaux sont clonés pour diriger des satellites de guerre. Car le monde semble à feu et à sang. SkEye001 est l'un de ces enfants-satellite. Il vient de raser plusieurs villages, après en avoir reçu l'ordre. Mais un événement va le contrarier. Une petite fille de sept ans. Miraculeusement épargnée par le carnage, Fathia (c'est son nom) se retrouve à fuir dans le désert. SkEye001, lui, se surprend soudain à s'intéresser à son sort... L'écriture de Debats est dépouillée, sobre, efficace. De toute façon, pas vraiment besoin de chichis ; le texte se doit d'être clair, limpide. Et il l'est. Ce qui ne nous empêche pas, malgré la brièveté du récit, de nous attacher aussitôt à nos deux protagonistes. En ce sens, le pari de Debats est déjà réussi. En peu de pages, l'auteur parvient à nous raconter l'éveil aux sentiments (et aussi à l'humanité) de cet enfant-satellite dont la vie n'est sensée se résumer qu'au feu et aux cendres sans conscience.


On regrettera tout de même une fin sans surprise et panache, mais, au final, quelle importance ? L'important est dans le cœur du récit, pas obligatoirement dans sa finalité. Et quelques questions importantes ont été posées sur la valeur de la vie, l'altérité et même l'amitié.

7,5/10 On a donc affaire ici à un joli petit texte que l'on peut mettre sans soucis entre les mains de nos chérubins. La Science-Fiction reste un bon moyen de leur poser certains problèmes actuels. Mission accomplie haut-la-main avec ce Mini Syros Soon signé Jeanne-A Debats.

L'ex d'ici et d'à côté

Publié dans Critiques SF

Commenter cet article