Fiche n° 650 : Ghetto poursuite de Rim'K, Hautière et Taborda

Publié le par C...

Couverture :
ghetto-poursuite.jpg
Résumé :
À partir de son expérience des quartiers, Rim'k brode sans complaisance ni cliché, une trame policière originale mettant en scène quatre adolescents embarqués malgré eux dans une magouille politique.

Informations complémentaires :
à venir

Mon avis :
       Dans un quartier de banlieue parisienne, quatre potes se retrouvent bien malgré eux embarqués dans une obscure histoire de corruption et de magouilles politiques. La tension est à son comble dans le quartier, alors que doit bientôt avoir lieu un concert du 113. Rim'K, le chanteur du groupe de rap, nous raconte sa vie, son quartier...

       Ghetto poursuite est donc ce témoignage, cette histoire,  celle d'une course poursuite après 4 adolescents en voiture, qui ont eu le malheur d'avoir en leur possession des copies d'un fichier qu'il n'aurait jamais du avoir, et dont pourtant, ils ignorent même l'existence... Et c'est tout...

       Ghetto poursuite est surtout une vaste blague, un témoignage dispensable, une bd inutile... En fait, il ne s'agit là que d'une campagne de pub pour le groupe, qui devrait pourtant ne pas en avoir besoin (sinon, c'est que la bd nous ment quand elle dit que c'est trop génial). Pseudo messages subliminaux, du genre "Du lourd ! 113 !", leçons de morale sur le téléchargement, Ghetto poursuite n'est que ça...

       A l'instar d'un En sautant dans le vide, il ne s'agit ici que d'un portrait caricatural de personnages d'un manque de profondeur déconcertant. Des dialogues plats, un soupçon (et encore) de scénario prévisible des mois à l'avance, et le pire de tout, un cruel manque de rythme. Plutôt génant pour une histoire se résumant à une poursuite.

       Je ne m'étends pas sur l'aspect graphique, qui, sans être mauvais, est loin de rattraper le reste. Non franchement, je regrette même d'avoir poussé le vice jusqu'à finir la lecture et au final en parler ici. Je me sens un peu comme manipulé, participant à cette campagne de pub qui n'est en fait, j'espère, que le seul but de ce Ghetto Poursuite.


1/10 Un discours à la fois plat et moralisateur, donnée par un Rim'K qui se donne le rôle d'un grand sage. Une campagne de pub... Rien de plus.

C...

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Etienne 12/05/2010 16:43


Oh oui j'ai vu les deux banlieue 13...c'est magnifique, tant de poésie dans un film produit par Luc Besson!
A mon avis, un bien meilleur film que des bouses du genre Citizen Kane, ou Les Oiseaux...
D'ailleurs cette BD m'a l'air très bien, je vais lire ça!


Simatural 11/05/2010 12:18


C'est une sorte de pendant BD à Banlieu 13 ? Je sais pas si vous avez vu le deux mais wow !!!


kanux 11/05/2010 11:11


Moi je connais pas rim'k... c'est qui ? C'est connu ? Putain, j'devrais arrêter de lire des livres, je suis largué en people.