Fiche n° 644 : Le sang des Porphyre de Parnotte et Balac

Publié le par C...

Couverture :
le-sang-des-porphyre.jpg
Résumé :
Au XVIIIème siècle, dans le nord de la Bretagne, la jeune Soizik trouve un bijou au cou d’une noyée. Celui-ci la conduit sur la route d’une famille maudite : les Porphyre. L’oeil de verre, transmis par le terrible Hyacinthe Porphyre à ses fils, n’a pas fini de révéler son mystère.


Informations complémentaires :
Tome 1 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=20104
Tome 2 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=25959
Tome 3 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=31787
Tome 4 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=36803


Mon avis :
       Quand elle récupéra ce médaillon sur le cadavre d'une naufragée, Soizik ne s'attendait certainement pas à déclencher pareils malheurs sur son village. Pourtant, cette coutume n'est pas rare en ces lieux. Il y a des années, le sinistre Hyacinthe Porphyre en avait même fait fortune, attirant les bateaux auprès des côtes, pour qu'ils s'échouent et que sa bande de "naufrageurs" récupère les biens. Mais l'Eglise avait mis un terme à ces agissements, exécuté Hyacinthe et envoyé son jeune fils au bagne.


       Non, quand elle récupéra ce médaillon, Soizik ne se doutait pas qu'elle allait faire resurgir un passé qui aurait du rester enfoui, et faire rejaillir au village le nom de cette famille maudite, celui des Porphyre.


       Le sang des Porphyre, c'est l'histoire de ce petit village sur la côte bretonne, de cette famille qu'on pensait disparue à jamais. L'histoire de Soizik, de Gwemon, fils oublié des Porphyre, qu'on croyait mort, de Konan, de retour du bagne, et d'Hermine de Rotheneuf, noble cavalière prête à tout pour mettre la main sur le médaillon. Autour de ce noyau de personnages, une famille maudite, un trésor enfoui, des morts qui resurgissent, une Eglise oppressante, une ambiance mystérieuse, passionnante.

       Dans ce décor marin, deux éléments font la force de cette série : ce cadre d'abord, ce village coupé du monde, en bord de mer, intemporel. Coutumes régionales (comme celle du Droit de Bris) et patois local, tout est extrêment immersif, sans être jamais caricatural. Second élément : le mystère, le doute, quant au rôle, à l'identité même des différents personnages, un suspens maintenu jusqu'au bout, diboliquement mis en scène.


       Et comme graphiquement c'est superbe, surtout au niveau des jeux d'ombres et de lumières, ce serait dommage de passer à côté de cette série, à l'intrigue vraiment haletante durant 4 tomes. A ce sujet, et c'est presque dommage de finir là-dessus, il est quand même regrettable qu'une série prévue en 4 tomes, se retrouve avec une pseudo non-fin et un "fin de cycle" en bas de la page. C'est d'autant plus dommage que c'est le seul vrai bémol du Sang des Porphyre.


7,5/10 Une famille maudite, un passé qui resurgit, Le sang des Porphyre est une aventure passionnante en terres bretonnes, entre chasse au trésor, et enquête mystérieuse.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

Maleeva 11/05/2010 03:29


Intéressant du début à la fin. Je pensais que ça serait fantastique un peu, mais pas vraiment au final c'est plus aventure et mystère. Ça fait changement. Les dessins sont très beaux.