Fiche n° 616 : Résurgences d'Ayerdhal

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
resurgences.jpg

Résumé :

« Pour beaucoup, il est illusoire de chasser un fantôme. Pour Marks, le très théâtral décès d'Ann X en juin 2001 à Washington DC est une aubaine. Passée la période où il est aussi difficile de se convaincre de sa mort que d’accepter l’intuition lui soufflant qu’il s’agit d’une mise en scène, il suffit de corréler quelques faits divers glanés dans des journaux pakistanais, une poignée de communications interarmées en Afghanistan et d’étranges récits de membres d’ONG basés dans le Cachemire. En hommage à son enfance martyre, Annalina a refait le coup de Sarajevo pour sortir des gosses des décombres de villages afghans que les tenants de l’opération Liberté Immuable ont qualifié de dommages collatéraux. Au passage, elle a abrégé les exactions de plusieurs tortionnaires de l’Alliance du Nord et écourté la mission d’encadrement d’une neutralité quelque peu excessive d’observateurs aussi militaires qu’occidentaux. Pour ne pas faire de jaloux, il semble qu’elle ait aussi eu des mots de nature tranchante avec des Talibans. Rien que Marks puisse désapprouver, mais une magnifique signature rouvrant la chasse qu’aucun Delaunay, cette fois, ne perturberait.
Depuis, il la suit. De loin en Irak et en Palestine, où elle entre et elle sort comme s’il n’y avait ni guerre, ni couvre-feu, ni occupants, ni censure d’aucune sorte. »

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35129

Mon avis :
Ma première réflexion quand j'ai vu Résurgences (bon, disons la deuxième, juste après « Youpi! Un nouvel Ayerdhal! ») a été : une suite à Transparences ? Pourvu que ce soit aussi bien que le premier... Ben je ne suis pas déçu, c'est presque le cas!

Je le trouve juste un peu en-dessous de Transparences mais je n'arrive pas exactement à cerner pourquoi. Ok, c'est une suite : il n'y a donc pas le plaisir de la nouveauté. C'est peut-être aussi le fait que Marks fait un peu surenchère par rapport à Ann X. Mais, dans tous les cas, c'est de l'ordre du détail.

Bref, la première chose à faire avant de lire Résurgences, c'est de (re)lire Transparences (ou alors, d’avoir une bonne mémoire) parce qu’Ayerdhal attaque direct et les personnages du premier tome ne vous seront pas présentés ! Ensuite, il ne reste qu'à apprécier un excellent roman d'action, ancré dans l'actualité et qui, en plus, donne à réfléchir.

Car, plus encore que dans Transparences, c'est l'engagement et les messages font l’excellence de ce roman. Les petits rappels constants à l'actualité qui le parsèment et les idées d'actions citoyennes sont autant d'incitations à réfléchir.

Alors certes, j'imagine que tous ne partageront pas la vision ou le parti-pris de l'auteur mais si "Vous êtes allergique à la pensée unique [:] Écoutez Mermet, feuilletez le Canard, lisez le monde Diplo, regardez Groland! Mais surtout pour éviter un choc anaphylactique brutal, réfléchissez dans votre recoin." (Résurgences p.117)
Et pour commencer, que diriez-vous d'un roman d'action avec des questions à ruminer dans votre recoin ?

9.9/10 A peine moins indispensable que Transparences.

Monsieur Point

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article