Fiche n° 589 : Tombeau ouvert (Les Dossiers Dresden 3) de Jim Butcher

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :

tombeaux_ouverts.jpg


Résumé :

Harry Dresden – magicien - Trouve tout et n’importe quoi.

Enquêtes paranormales. Consultations & Conseils. Prix attractifs.

Pas de philtre d’amour, de porte-monnaie inépuisables Ou autres grotesqueries.

Harry Dresden a affronté son lot d’horreurs : des scorpions géants, des vampires obsédés, des loups-garous complètement tarés… Le pain quotidien du seul mage de l’annuaire. Mais même ses années passées à traquer le surnaturel ne l’ont pas préparé à cette affaire : le monde des esprits est devenu fou. Les fantômes harcèlent Chicago, et je ne parle pas des portes qui claquent ou des cris dans la nuit ! Non, je parle de spectres torturés, violents et… sanguinaires. Quelqu’un - ou quelque chose - les pousse à se réveiller de méchante humeur. Pourquoi ? Et pourquoi la plupart des victimes ont-elles un lien avec Harry ? S’il ne le découvre pas bientôt, il pourrait bien lui-même finir avec un drap et des chaînes…


Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35832

Mon avis :
Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues... Oui, après deux bon premiers tomes, les choses sérieuses commencent. Après quelques pages seulement, on sait que la série a pris son envol et l'on a très envie de savoir jusqu'où elle pourra aller...

Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues d'une coccinelle en ruine lancée à pleine vitesse en direction d'un hôpital hanté par des fantômes... Et oui, après les magiciens et les loup-garous, ce sont les fantômes qui se voient propulsés sur le devant de la scène pour affronter notre détective-privé-magicien préféré. Des fantômes qui tiennent autant de Casper que Harry peut prétendre intégrer les Ghostbuster.

Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues d'une coccinelle en ruine lancée à pleine vitesse en direction d'un hôpital hanté par des fantômes. A son volant, Harry Dresden ; à ses côtés, Michael. Tous d...Tut tut tut. Un instant ! C'est qui ce Michael ? J'ai raté un épisode ? Surtout que les deux hommes semblent copains comme cochons. Ce troisième tome introduit l'un des personnages les fascinants de la série. Chevalier de profession, Michael lutte contre les ténèbres armés d'une "simple" épée et de sa foi ! Et avec quelle foi ! L'évocation d'un chevalier qui lutte contre des fantômes avec une épée et des prières peut prêter à sourire... Il n'en est rien. La foi de Michael sauvera les fesses de notre héros à plus d'une occasion et l'on se prend très vite d'affection pour lui... Et c'est bien peu dire qu'il le mérite. Plus qu'un personnage charismatique de la série, il s'agit de l'un des personnages les plus réussis du genre, tout simplement. 

Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues d'une coccinelle en ruine lancée à pleine vitesse en direction d'un hôpital hanté par des fantômes. A son volant, Harry Dresden ; à ses côtés, Michael. Tous deux discutent...
Après trois pages, le "couple" Harry / Michael fonctionne déjà à plein régime. Ne me demandez pas comment Butcher a réussi cet exploit, je serai bien incapable de vous répondre. Tout au long de ce troisième tome, l'opposition entre les deux hommes, mais plus encore leur complémentarité étonnante est mise en avant. Michael pourrait s'avérer l'exacte contraire de Harry s'ils n'avaient pas en commun ce même désir de lutter contre les forces du mal (avec un petit m).

Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues d'une coccinelle en ruine lancée à pleine vitesse en direction d'un hôpital hanté par des fantômes. A son volant, Harry Dresden ; à ses côtés, Michael. Tous deux discutent... à propos des problèmes sentimentaux de Harry... Une discussion - pardonnez-moi l'expression - à pisser de rire ! Et de l'humour, il y en a bien besoin dans cette histoire plus sombre et complexe que les précédentes. Confrontés à des ténèbres toujours plus obscurs, les personnages évoluent tant bien que mal, et aussi bien Harry que d'autres dévoilent des secrets attendus et même une part de noirceur inattendue.

Tombeau ouvert débute sur les chapeaux de roues d'une coccinelle en ruine lancée à pleine vitesse en direction d'un hôpital hanté par des fantômes. A son volant, Harry Dresden ; à ses côtés, Michael. Tous deux discutent... à propos des problèmes sentimentaux de Harry... et je crois bien que j'ai tout dit ! Trois phrases et après on me dit que mes critiques sont trop longues. Même pas vrai !

8/10 A l'image de son héros, voilà une série en pleine possession de ces moyens qui nous offre un moment de divertissement comme peu de série peuvent se targuer de l'avoir fait. Un régal !

Simatural

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article

Winter 02/04/2010 14:13


C'est quand même curieux ces changements de noms au gré des éditions.
A part ça, ça a l'air bien fun, il est temps que je me lance.