Fiche n° 583 : Le Trône de Fer de Georges R. R. Martin

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
trone_fer.jpg

Résumé :
Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu'en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le duc Eddard Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s'est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L'heure est grave, d'autant qu'au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d'étranges créatures rôdent...

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35252

Mon avis :

A l'occasion de la sortie chez J'ai lu d'une édition fidèle dans le découpage à l'édition anglaise, retour sur une oeuvre majeur de la littérature que l'on pourra qualifier de fantasy. Mais nous sommes ici si proche des Roi maudits de Maurice Druon, comme le dit si bien l'éditeur en quatrième de couverture, que poser une étiquette sur ce livre est forcément réducteur.

Le Trône de Fer est un feuilleton, et pour cause son auteur est un habitué de la télévision, il a écrit pour des séries comme "La Cinquième Dimension" (The Twilight Zone, 1985-1987) qui fait suite à la légendaire quatrième dimension de Rod Sterling. Pardon je me reprends, le feuilleton a été inventé bien avant la télévision, c'est à la littérature populaire du 19° siècle que l'on doit cette appellation. George R.R. Martin est un digne successeur des Dumas, Zevaco, Souvestre. C'est dans la forme de son roman fleuve qu'il rejoint ces ancêtres. Mais comment et que raconte-t-il ?

Le Trône de Fer, c'est l'histoire d'un monde et de ceux qui se battent pour le diriger. Ils se battent pour poser leur auguste séant sur un trône forgé avec les épées d'une bataille ancienne, ils se battent pour entrer dans l'histoire. Voilà pour l'histoire avec un grand H. Mais qu'en est-il de l'histoire avec un petit h ? Le prologue se passe au Nord du Royaume, au nord d'une Grande Ile qui ressemble volontairement à l'Angleterre. Au Nord le Mur sépare les sept parties du royaume du royaume de l'Hiver et des Autres. Dans les premières pages nous assistons donc à la disparition violente d'un chevalier et de son escorte, partis du Mur vers le Nord en reconnaissance dans l'hiver éternelle. Leurs ennemis semblent se relever des morts. Au Sud du mur réside la Famille Stark de Winterfell, et c'est part elle que Martin nous faire débuter la découverte de son riche univers. Le roman va être rythmé par des chapitres portant les prénoms des Stark, puis des Lannister, Baratheon et de bien d'autres. Chaque personnage à sa propre destinée, et nous découvrons à travers leurs actions les personnalités de chacun. C'est bien l'action qui fait les personnages, et qui fait l'histoire. Peu de digression chez Martin : chaque personnage devient ce qu'il fait et souvent à ses dépens. Oh non, cher lecteur, ne t'attache pas à celui-ci, à celle-là, ils risquent bien de disparaitre.
 
Il y a du Rome ou du Battlestar Galactica dans ce "Chant de glace et de feu". Les personnages sont dans des problématiques complexes, des choix cornéliens, oedipiens même, on parcourt le livre pour voir quand va revenir notre personnage ou nos personnages préférés. Le challenge est réussi : l'écrivain nous tient en haleine.

Le royaume des sept couronnes est violent. La trahison, la perfidie, les guerres rythment la vie des humains qui osent s'engager dans la lutte pour le trône. La population quant à elle subit les guerres et ses dommages collatéraux. Mais il y est aussi question d'honneur, de famille, d'histoire de loup et d'Hiver.
 
Au-delà de l'intrigue politique principale se développe deux autres histoires. Martin a eu cette grande idée de faire durer l'été plusieurs années, et comme le répète les Stark "l'Hiver vient". C'est avec angoisse que nous attendons son arrivée car au nord du mur se cache une "Ombre", une force que les gardiens du mur craignent malgré leur caractère durci par l'hiver éternelle. J'oubliais, bien évidemment lorsque l'Hiver vient il reste plus d'un an, deux voire trois...
 
Et sur un autre continent malheureusement absent des cartes, un roi et une reine en exil vivent une légende haute en couleur, digne des aventures d'une Salammbô. Reviendront-ils au Royaume pour gagner le trône de fer par la force ?
 
9/10 Incontournable pour tous les amateurs d'épopée et d'intrigue bien ficelée. On sent monter dès le premier volume un souffle épique qui devrait laisser tous les amateurs de fantasy pantois. A lire absolument.


Bruno

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

page 01/04/2010 20:14


Une de mes sagas favorite, merci à vous d'en faire l'éloge.