Fiche n° 570 : Avis de Tempête (Les Dossiers Dresden 1) de Jim Butcher

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
avis_tempete.jpg

Résumé :

Tous les bons magiciens s’appellent Harry, et Harry Dresden est le meilleur. Techniquement, c’est même le seul dans sa « catégorie » : lorsque la police de Chicago est sur une affaire qui la dépasse, c’est vers lui qu’elle se tourne. Car notre monde regorge de choses étranges et magiques… et la plupart ne s’entendent pas très bien avec les humains. La magie, ça vous flingue un gars en moins de deux !

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35824

Mon avis :
Comme dans tout bon polar qui se respecte, il faut moins d'un chapitre à Butcher pour lancer les hostilités et accrocher son lecteur. Pas le temps de dire "ouf" que l'on a déjà envie de connaître le fin mot de l'histoire. C'est peu dire que le ton est rapidement donné : après quelques pages, on se croirait tout droit dans une novélisation (de qualité) d'une série tv que n'aurait pas reniée la trilogie du samedi. Au programme : fantastique, humour, enqûete, sexe, magie, vampires, loup-garous, feys, etc. et culture populaire. Il s'en faut de peu pour que l'on ne sorte pas le coca et le pop-corn ! 

Beaucoup (et j'en fais parti) ont succombé à Buffy contre les vampires pour la mythologie fantastique (dans les deux acceptions du terme) imaginée par Joss Whedon. A ce titre, Jim Butcher n'a rien à lui envier puisqu'il plante dans ce premier tome les graines d'un monde que l'on devine riche et complexe.

Les Dossiers Dresden
, c'est avant tout Harry Dresden. Aussi attardons-nous plus en longueur sur ce héros pas tout à fait comme les autres. Harry Dresden est magicien, le seul inscrit dans l'annuaire. Armé de pouvoirs magiques intermittents et allergiques à la techonologie, d'un sens de l'humour tout à fait exécrable, d'un gros chat, d'un crâne obsédé sexuel, Harry a le chic pour se mettre dans la Merde, avec un m majuscule s'il vous plaît. A peine croit-on qu'il a touché le fond que Harry se retrouve en plus fâcheuse posture encore. Sa grande gueule n'y est sûrement pas pour rien (cf chapitre sur son humour). Récemment, sorciers, vampires, loup-garous, fées et monstres en tous genres semblent s'être passé le mot pour lui ruiner la vie. Les femmes aussi d'ailleurs, toujours plus belles et plus dangereuses. Bref, pour Harry, c'est pas la joie, surtout que son proprio commence à s'exciter pour le loyer depuis trop longtemps impayé... Vous l'aurez deviné, on se prend vite d'amitié pour ce détective privé stétéotypé mais franchement attachant et drôle, très drôle. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, et tiennent la dragée haute à notre détectivé préférée dans dialogues savoureux qui parviendront sans peine à vous découvrir les canines. 

On pardonnera à l'auteur quelques raccrochages faciles, retournements prévisibles et ficelles un peu grosses ; des défauts que l'on mettra sur le compte du premier roman. Ne vous attendez pas non plus à une révolution du genre, vous en seriez pour vos frais !

7/10 Avec Avis de Tempête, Jim Butcher nous régale avec le début d'une série à mi-chemin entre le polar et la fantasy urbaine. C'est fun, accrocheur, divertissant et drôlement plus fouillé que ça en a l'air ! Si vous n'arrivez pas à ouvrir ou à terminer un bouquin, voici le philtre de lecture idéal. Satisfait ou remboursé.


Simatural

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article