Fiche n° 547 : Fuite mortelle (Apocalypse sur Carson City 1) de Griffon

Publié le par C...

Couverture :
apocalypse sur carson city
Résumé :
État du Nevada, à quelques jours d’Halloween.
Les frères Blackwood, recherchés pour une série de braquages, croisent au cours de leur cavale, le terrible shérif B. Justice et son adjoint. Dans le même temps, à l’autre bout de l’État, dans un des labos de la fameuse zone 51, le général Matthews découvre avec horreur les abominables résultats des expériences top-secrètes menées par le docteur Phobic...
Bientôt, l’enfer s’ouvrira et Carson City en sera la porte !

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=35957

Mon avis :
       C'est l'histoire d'un pêcheur, qui pêchait sur le mauvais lac, au mauvais moment. L'histoire d'une petite fille et de ses parents qui pique-niquaient non loin de là, au même moment. L'histoire aussi de poissons zombies, d'un savant fou jouant les Frankenstein dans un complexe militaire, de trois gangsters durs à cuire (surtout un), d'une serveuse, d'un camion, d'un shérif et son crétin de fils, de barrils radioactifs, d'un ravin... Bref, c'est une histoire un peu étrange. Complètement barrée plutôt.

       Quand le dessinateur de Billy Wild se met au scénario, cela donne ça : un mélange détonant, hors du commun, tout simplement jouissif.

       Au delà de son originalité , le scénario ne brille certes pas par une richesse déconcertante (quoique...), mais quelle ambiance. Des dessins toujours aussi tiraillés, malsains, un noir et blanc d'une rare intensité, on flirte avec le génie. Les personnages sont tous plus typés les uns que les autres, plus charismatiques... Rien à redire là dessus.

       Et que dire de la mise en scène ? Très cinématographique, bourrée de clichés volontaires, de clins d'oeil, ultra fluide, avec surtout, à chaque nouvelle apparition, un gros plan et une présentation du personnage : "Machin dans le rôle de ... point fort, espérance de vie..." Un grand bonheur.

       Et puis scénaristiquement, le découpage dans tous les sens de l'histoire accentue cette originalité et amène à de nombreuses surprises, pour obtenir, au final, une histoire cohérente qui s'envole littéralement dans les dernières pages. Attachez vos ceintures, ça bouge plus que dans Speedway (pardon, c'est gratuit ça).

       Le seul reproche qu'on puisse peut être éventuellement faire (en cherchant bien) à ce premier tome, c'est son côté "grosse intro", ne faisant que présenter les personnages, posant le cadre d'une bonne série à venir. J'anticipe donc, et coupe l'herbe sous le pied des quelques réfractaires en répondant dès maintenant : "ouais, mais bordel, quelle grosse intro de malade !!!!"

9/10 Un scénario complètement barré, une graphisme fou et des personnages cinglés pour une histoire de dingues. Apocalypse sur Carson City, c'est un truc de malade !!!

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

Simatural 18/08/2010 14:00


Lu ! Enfin ! Et j'ai été un bon déçu...

Je trouve que ce premier tome ne dépasse jamais le cadre de la bonne série B. Trop prévisible pour être jubilatoire, il reste tout de même un bon moment de détente. Mais pas plus...


fif 24/06/2010 15:11


mais bordel, ouais, quelle grosse intro de malade !!!!

Non mais franchement cet album est une vrai réussite à tous les niveaux, un bonheur de lecture un défouloir intense!!!!
Vivement le tome 2...


mitificus 08/03/2010 16:41


Personnellement je rapprocherait cette BD a des films de Tarantino pour le coté mise en scène très travaillée, le coté barré et le coté violent aussi... Et je dois avouer que comme pour les films
de Tarantino je suis assez fascinée par le travail la mise en scène... mais la violence gratuite omniprésente me refroidi un peu (bon OK beaucoup) mon enthousiasme. Je lirais la suite parce que bon
quand même ça relève du génie, qu'on adhère ou pas, mais bon on va dire que c'est pas franchement a tasse de thé...


Eric 07/03/2010 11:43


Un vrai truc de malade, je confirme !

Gravement barré, gravement addictif !!