Fiche n° 527 : Un regard par dessus l'épaule de Paquet et Sandoval

Publié le par C...

Couveture :
un-regard-par-dessus-l-epaule.jpg
Résumé :

C'est l'histoire d'un petit garçon qui rentre de l'école. Mais ce jour-là, à peine rentré chez lui, il se retrouve prisonnier du mur du salon… Sa famille qui passe devant ne l'entend pas, et ceci malgré ses nombreux cris. Il ne lui reste plus qu'une seule chose à faire: trouver la sortie. Même si pour cela il doit s'enfoncer dans les profondeurs obscures du mur.

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=36377

Mon avis :
       Pépé a 11 ans, et comme tous les garçons de son âge, il aime faire des bétises. Aujourd'hui, après avoir enfin acheté les pétards dont il rêvait, il va pénétrer dans un monde étrange, dont il n'est pas prêt de sortir. A chaque fois qu'il trouve une sortie, ou traverse un mur, il se rend compte qu'il s'agit d'un passage vers un autre monde. Au bout d'un moment, il aperçoit une silhouette au loin, un homme tenant une bougie, qu'il va décider de suivre de monde en monde...

       Prenons un enfant qui pénètre bien malgré lui dans un monde étrange, fantastique, sans pouvoir rentrer chez lui, qui va rencontrer des personnages tous plus farfelus les uns que les autres. Remplaçons maintenant cet homme à la bougie par un lapin blanc... Cela ne vous rappelle rien ?

       Prenons alors ces rencontres, toutes aussi surprenantes que les mondes visités, comme par exemple cet homme seul qui pleure, abreuve ainsi les plantes, donnant vie à des fées papillons, qui pourrait le sortir de sa solitude, et le faire cesser ainsi de pleurer... Ces gens, Pépé leur pose mille questions, mais ceux-ci lui répondent toujours à côté, alors il continue son chemin. On s'attend presque à ce qu'il rencontre un allumeur de révèrbère, ou que quelqu'un lui dessine un mouton...

       Et puis bien sûr, à travers ce conte, il y a aussi la volonté d'un enfant de toujours s'amuser, de ne jamais grandir, et qui semble se trouver au beau milieu d'un Pays imaginaire...

       Vous l'aurez compris, durant toute cette magnifique histoire, aussi jolie que surprenante graphiquement, on se retrouve face à tout un tas de références aux plus grands classiques des contes sur l'enfance et les rêves. Par moment pourtant, on craint juste le manque d'imagination du scénariste (l'éditeur lui-même, cela dit au passage). On se dit qu'il ne s'agit que d'une compilation de bouts d'histoires, sans réelle originalité. Et pourtant, d'un coup, à la fin de l'histoire, tout s'explique.

       Et on se retrouve là, à se maudir d'avoir eu quelque pensée négative, à en oublier même pourquoi, à mettre de côté tous ces petits passages qui nous avaient laissés perplexes. Non, d'un coup, tout prend sens.

       Pépé a 11 ans, et comme tous les garçons de son âge, il aime faire des bétises, sauf qu'aujourd'hui, bien plus que d'habitude, bien plus que les autres garçons de son âge, Pépé avait une bonne raison de faire des bétises...

8,5/10  Un regard par-dessus l'épaule nous emmène avec force et douceur dans l'imaginaire de Pépé, qui a 11 ans et aime faire des bétises. On passe avec lui de monde en monde, de rencontre en rencontre, en se demandant parfois ce qu'auraient pensé Lewis Carroll ou St Exupéry de tout ça, jusqu'à ce que, d'un coup, tout s'explique, tout se justifie...

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

C... 15/02/2010 16:05


Icare, tu peux donc la lire aussi ;-)
Sinon, c'est peut être simpliste, mais je n'aimais pas trop ses histoires non plus... donc de là à dire que cela te plaira obligatoirement... heu... oui :-)


Loula 15/02/2010 13:08


Je suis pas encore décidée, car si j'aime beaucoup le dessin de Sandoval, je n'ai pas été encore conquise par ses histoires... Alors est-ce que les histoires de P. Paquet me plairont plus? Mais
j'ai plus trop envie d'investir...


Icare 15/02/2010 02:00


Personnellement je pense que Pépé a du s'asseoir sur un canapé Conforama contenant du Fumarate de diméthyle. La douleur engendrée l'a fait totalement planer et imaginer une histoire loufoque de
moquette murale poreuse.

Si je me trompe je lirais cette BD !

(plus sérieusement elle a l'air chouette...)


C... 14/02/2010 14:58


Ben c'est aucune de tes suggestions...
donc tu peux la lire ;-)


kanux 14/02/2010 13:49


M'enfin, en même temps, je dois pas être loin du compte, parce que ça doit être un récit (même fantasmé) légèrement teinté d'autobiographie, puisque Pépé=P.P=Pierre Paquet=directeur des éditions
Paquet (nan sans rire?).