Fiche n° 535 : Alice de L'Homme et Cellier

Publié le par Icare

Couverture :
alice
Résumé :
Sur la planète Mars, le processus de terraformation connaît de graves problèmes et laisse planer la menace d’une guerre civile. Catherine Hamilton (Cat), l’une des autochtones de la cité de la Nouvelle nouvelle-Orléans, s’adonne avec une dextérité déconcertante, au jeu virtuel de Guerres Médiévales créé par le milliardaire Paul Morton. Accro de ce monde virtuel régi par le supercalculateur Sorcière avec lequel elle est en totale harmonie, Cat semble peu encline à se préoccuper des enjeux planétaires.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35646

Mon avis :
       Bon bon, on me presse de faire la critique d'Alice... Ok, ok Corentin, pose cette arme, c'est bon je la fait. Tout doux. Bon, par quoi commencer. Hum? 

       Parlons avant tout d' une couverture pas spécialement attrayante : du vert de partout, des grosses branches, des grosses racines, des oiseaux de partout, une énorme statue et une petite fille habillée tout de rouge, au beau milieu d'un rayon de lumière... Euh...ok... 

       Ouvrons quand même...Et là POF, ça nous éclate au visage. C'est beau, tout simplement. Des grandes cases, pour de superbes dessins bourrés de couleurs. Génial ! Mais peut être un peu trop finalement, car on oublie vite cette profusion (c'est fou comme on s'habitue vite au luxe!). 

       Bref c'est agréable à regarder, même si le style est tout de même un peu particulier, j'avais l'impression de me retrouver devant certaines très belles illustrations de chez Café Salé. Ah? On me chuchote qu'il y a quelques défauts sur certaines couleurs, sur certaines proportions...hmm? Bon c'est toi ou c'est moi qui la fait cette critique?

       Je le dis et j'en suis fier, j'appartiens à la génération qui a grandi avec les jeux vidéos. Alors forcément, cette histoire de réalité-virtuelle (ou est-ce l'inverse?) m'a bien botté! L'univers est crédible et cohérent, l'héroïne bien sympathique, bref je comptais bien suivre une bonne série avec Alice. Ah? On me chuchote que pour le moment Alice est un bédé isolée, sans suite prévue... 

       Et oui, arrivé à la fin, c'est le drame. C'est fini ? Déjà? Et ça finit comme ça? Non!?! C'est vraiment dommage, cette fin « bâclée », où tout est expliqué (enfin le principal...) en 4 pages. A peine le temps de s'attacher à ce monde SF prometteur que l'on doit déjà l'abandonner. 

       C'est vrai, c'est dommage d'arriver à la fin et de se dire « je viens de lire 40 planches d'introduction et la bédé est finie dans 5 pages... ». Alors il y a des auteurs qui s'en sortent très bien en construisant leurs BD de cette façon...Mais pas là, on a à peine eu le temps de s'attacher aux personnages, et l'univers est décrit trop succinctement pour que l'on saisisse la gravité de la situation... 

       Bref une BD qui m'a vraiment accroché jusqu'à la fin, mais qui m'a également déçu juste à la fin... Si vous pouvez reconstruire tout un univers SF et son histoire à partir de quelques suggestions graphiques, foncez! Sinon, priez pour avoir une suite.

6,5/10 Raaah, ça commençait vraiment bien ! Mais cette fin...OHHH cette fin!

Icare

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article