Fiche n° 506 : L'Hypothèse du Lézard d'Alan Moore

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
hypothese_lezard.jpg

Résumé :   
« Autour de L’Hypothèse du lézard, court roman de fantasy par Alan Moore, une véritable célébration de ce scénariste d’envergure internationale, auteur notamment des Watchmen, V pour Vendetta, From Hell, Top Ten et autres Ligue des gentlemen extraordinaires. Long essai bio-bibliographique complet par les spécialistes Jean-Paul Jennequin et François Peneaud, long témoignage et crayonnés inédits de Stephen Bissette, préface de Michael Moorcock, essais détaillés sur From Hell, sur Suprême et sur l’influence de Moore dans les comics depuis les années 1980, deux entretiens exclusifs avec Moore, entretien avec Eddie Campbell, témoignage de Paul Di Filippo, et dessins-hommages de Howard Cruse, Paul Renaud, Cyrille Munaro, Jean-Philippe Peyraud et Nicolas Trespallé : pour la première fois en France, une somme de référence sur Alan Moore, par Alan Moore et autour d’Alan Moore ! Indispensable pour tous les passionnés de comics. »

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=15605

Mon avis :
Précurseur, génie fantasque, magicien, fou peut-être. Autant de qualificatifs qui collent à la peau d'Alan Moore. L'homme impressionne physiquement, ses coups de gueules sont légendaires. Bref, un auteur et un personnage hors-normes que son propre public connaît somme toute assez mal.

La parution de l'Hypothèse du lézard est l'occasion de rentrer un peu plus dans les méandres tortueux mais ô combien délectables de l'esprit d'un grand, très grand monsieur. Attention à ne pas s'y perdre.
Ce volume est en fait composé :
- d'un court roman (L'hypothèse du lézard).
- d'une biographie de l'auteur.
- d'un essai sur From Hell.
- de deux entretiens à ce sujet avec Alan Moore et Eddie Campbell
- d'un essai sur la reprise de la série Supreme de Liefield par Moore.
- d'un historique de l'industrie des comics après le passage de Moore
- d'un hommage de l'auteur Di Filipo, successeur de Moore sur Top Ten.
- du jubilatoire point de vue de Stephen Bissette sur Moore et Swamp Thing.
- d'un entretien téléphonique avec monsieur Moore.
C'est peu de dire qu'il s'agit là d'une somme de connaissances sur Moore absolument éclairante et jubilatoire.

L'hypothèse du lézard (préfacée par Michael Moorcock) est une oeuvre de grande beauté dans l'écriture, difficile à lire de part son isolement et ressortie de son contexte. Elle est initialement parue dans le troisième volume anthologique consacré au monde de Liavek, Wizard's Row de W.Shetterly et E.Bull. Liavek n'a pas été traduit en français et nul doute que nombre de références à ce monde échapperont au lecteur francophone. Le texte n'en reste pas moins une petite perle de délicatesse et de cruauté.

La biographie d'Alan Moore écrite par Jean-Paul Jennequin est à l'image de tout ce que cette encyclopédie du comics a pu écrire jusque là : ultra-référencée, d'une culture à toute épreuve bref indispensable à tout fan de comics.
Les parties consacrées à From Hell sont un complément idéal à la lecture de ce pavé monumental. Il en va de même pour le travail sur Suprême.
Ces deux commentaires sont largement d'un niveau d'études universitaires.
La partie consacrée à l'histoire des comics depuis Moore par Colson est certes intéressante pour un amateur de comics (encore que quelqu'un de bien renseigné connaît déjà tout cela) mais totalement inutile pour quelqu'un qui n'a lu en termes de comics que des oeuvres littéraires type Gaiman ou Moore.
L'article de Stephen Bissette (collaborateur de Moore sur Saga of the Swamp Thing, premier travail US de Moore et début de sa reconnaissance) permet de mieux comprendre l'alchimie qui s'était crée entre les auteurs pour le fabuleux résultat qu'on connaît (si ce n'est pas le cas, jetez un oeil sur la réédition chez Delcourt, un monument du comics d'horreur).
L'entretien final entre Alan Moore et Laurent Queyssi fait finalement le point sur son oeuvre et ses projets futurs (un livre de magie !!).

Et on se dit que malgré sa tête de gros méchant hirsute, ses écrits sombres et complexes, ce gars là a vraiment l'air cool (ne lui dites pas surtout !).

7.5/10 Un livre que tout passionné de comics doit dévorer, qui éclaire notamment sur le rôle de précurseur d'Alan Moore, créateur d'un chemin emprunté depuis par toute l'école scénaristique britannique, Gaiman, Morisson, Ellis et autres Millar en tête. Le seul reproche qu'on pourrait faire est que tout cela est clairement ciblé et qu'un lecteur occasionnel de comics (ou pas du tout) aura du mal à appréhender. A moins que cela ne lui donne envie de s'y mettre.

Winter

Chronique publiée initialement ici : (http://www.eclipshead.net/index.php?option=com_content&task=view&id=310&Itemid=66)

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article