Fiche n° 494 : Pleine Lune (Riley Jenson 1) de Keri Arthur

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
pleine_lune.jpg

Résumé :
Entrez dans un monde fantastique d’intrigues et de sensualité…
Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste – autrement dit un assassin -, sa sœur, elle, se contente d’un poste administratif… jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission.
Ça ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35157

Mon avis :

Encore...
Encore de la bit-lit chez Milady...

Encore une fille qui donne son nom à la série, parce qu'elle est dans les ennuis jusqu'au cou alors qu'elle avait rien demandé mais que, comme elle est trop fortiche, elle va s'en sortir tant bien que mal...

Encore des histoire de  loup-garous et de vampires... Oui mais, cette fois, elle peut être les deux en même temps ! L'héroïne et son frère, par exemple, sont des Damphires ; comprenez des êtres mi-loup mi-vampire. Notez que si vous avez les avantages des deux, les capacités sont plus faible et puis, c'est pas bien vu...

Encore de "belles" histoires d'amour... no comment !

Encore un vampire sexy mais bon, c'est compliqué tout ça... On n'en dira pas plus ; c'est tellement du recuit que tout le monde voit ce que ça peut donner.

Encore des loups-garous virils... Enfin, on a quand même des homos mais est-ce vraiment bien original ?

Encore un monde où les loup-garous, vampires et autres bêtes sont connus de tous et où des institutions ont été créées pour protéger la populace des affreuses bêtes...

Encore des histoires de sexe.... bah oui quoi, le sexe, ça fait vendre ! Il faut tout de même souligner qu'il fait partie intégrante de l'intrigue puisqu'on nous révèle que les loup-garous, avant la pleine lune, sont des bêtes... de sexe qui ont des besoins conséquents. Pour les assouvir, ils se rendent dans des boîtes de nuits dédiées et très libres où ils font appel à leurS partenaireS. Mais attention, s'ils ne se libèrent pas de leurs pulsions, ils se transforment en bêtes sanguinaires (du genre de celles que l'on voit dans les films). Comme l'histoire se déroule juste avant la pleine lune, les hormones de la dame lui jouent des tours et, euh bah, il faut qu'elle se défoule...

Encore des méchants très méchants qui, non contents d'enlever le frère de Riley, notre héroine, font du clonage, des manipulations génétiques et commencent à infiltrer les agences de sécurité...

Encore de l'action et un peu d'humour pour relever le tout...

... avec un peu d'originalité... 
Du côté de l'originalité (si si il y en a !) : un monde un peu futuriste avec du clônage humain qui fonctionne assez bien, des hybridations mais aussi de la technologie méga-top... enfin pour certains aspects parce que l'auteur ne va pas jusqu'au bout de ses idées... dommage !

De l'original again : une fois n'est pas coutume, l'histoire appelle une réelle suite. Là où la plupart des romans de bit-lit s'arrête une fois l'intrigue démêlée, l'auteur en dénoue ici un bout et nous donne rendez-vous dans le prochain.

De l'original toujours : une couverture Milady où l'on ne voit ni de corps dénudés ni de parodies de Xéna la guerrière! Si ça, ce n'est pas de l'originalité!

5.5/10 Quand on fait le compte, il n'y a pas grand chose d'original dans ce roman. Malgré quelques tentatives, l'auteur ne parvient pas à se démarquer et à créer un univers bien à elle. Dommage... A réservé à ceux qui n'ont pas lu beaucoup de bit-lit ou ceux qui sont en manque (dans tous les sens du termes...).


PS: bonne résolution numéro cinquante-douze de l'année 2010 : lire moins, beaucoup moins, vraiment moins de bit-lit...

Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article

Simatural 12/01/2010 11:41


C'est vrai que le coup des personnages mi-vampire mi-loup-garou, c'est vraiment "too much" ! On se demande où s'arrêtera cette surenchère qui sévit actuellement dans la bit-lit. Surtout que ces
idées permettent juste à l'auteur de tenter de se démarquer de la masse et pas à "monter" son histoire. Dommage.