Fiche n° 497 : Le félon (Magus 2) de Debois, Cyrus et Annabel

Publié le par C...

Couverture :
magus-2.jpg
Résumé :
Stan a quitté le village où il vivait avec sa soeur comme un paria pour devenir, contraint et forcé, fossoyeur des soldats morts au combat. Même s'il a été pris sous son aile par les mystérieux Sullivan et Anthonin, il n'en est pas moins tourmenté par ses cauchemars et par le cruel Ragnemod qui cherche à se venger… Et lorsque des mots de magie s'échappent de sa bouche et provoquent des évènements étranges, Stanislas paraît presque le plus surpris.
Le deuxième tome de ce triptyque s'ouvre alors que Stanislas est encore sous le sortilège de rapetissement jeté par Sullivan pour le protéger. Un retour quelques temps en arrière nous dévoilera pourquoi le jeune héros se retrouve bien malgré lui dans l'oeil du cyclone : il est l'espoir de survie des magiciens…Sa place de fossoyeur est loin d'être un hasard, Sullivan était désespérément à sa recherche, envoyé par de mystérieux commanditaires. Stan devra aussi cesser d'être victime des évènements et prendre son destin en main. À commencer par accepter son pouvoir et tenter de le maîtriser en retrouvant sa soeur.
À la rencontre de ce destin hors du commun, Stanislas le jeune Passeur va comprendre son passé et celui de sa caste.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=35532

Mon avis :
       Stanislas a échappé à ses poursuivants, mais Sullivan ayant été arrêté (participe passé passif... pardon...), le voici condamné à rester de la taille d'une souris... Mais Stanislas n'a que peu d'importance ici, du moins pour l'instant, car l'histoire de ce tome, c'est celle de Sullivan. Jusqu'à sa rencontre préméditée avec le jeune magus...

       Parmi les 4 nouvelles séries "40 ans Glénat" de janvier 2009, Magus était celle qui m'avait le moins convaincue. Même si le cadre et la subtilité de la magie (loin des boules de feu habituelles) m'avaient vraiment plu, je n'avais pas accroché à l'ambiance graphique et je trouvais le rythme un peu trop lent. Bref, j'étais plutôt mitigé.

       Cette fois, on délaisse le personnage de Stan, pour s'attarder sur quelqu'un de nettement plus charismatique, le mage Sullivan, et sur son passé. D'ailleurs, en regardant les deux couvertures, on ne peut que reconnaitre qu'il est vraiment plus photogénique que Stanislas. Je trouve celle du deuxième tome particulièrement réussie.

       Si le premier tome n'était qu'une grosse introduction, celui-ci prend malheureusement le même chemin. Après une introduction sur Stan, une mise en place du personnage de Sullivan. A ce rythme là, on se demande comment l'histoire va se finir en trois tomes. On a bien vite la réponse d'ailleurs, puisque les auteurs annoncent un autre cycle ensuite. Bref, une nouvelle introduction donc, mais qui complète la première, qui appronfondit l'univers, qui enrichit tout de même les personnages, l'histoire, et qui l'a fait quand même avancer.

       A ce sujet, l'histoire est d'autant plus haletante, le rythme d'autant plus soutenu. Et comme s'il fallait résoudre un par un tous les petits défauts du premier tome, graphiquement, surtout au niveau des couleurs, on semble avoir fait un pas en avant.

       Au final, si ce deuxième tome n'est pas exempt de tout reproche, je l'ai trouvé bien plus captivant, plus abouti que le précédent. Reste à voir si le troisième tome nous proposera une nouvelle introduction en vue du cycle suivant...

7/10  Gardant les qualités du précédent, gommant certains défauts, ce deuxième tome est plus qu'agréable à lire. Un personnage énigmatique et charismatique, des prémonitions. Dommage pourtant qu'on aît un peu la sensation de se retrouver face à une nouvelle introduction, si intéressante soit elle.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article