Fiche n° 472 : Au Bord de la Tombe (Chasseuse de la Nuit 1) de Jeaniene Frost

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :
bord tombe

Résumé: 
Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l'espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l'air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d'elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu'être une suceuse de sang a ses avantages...

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=34925

Mon avis :
Grâce à une justification (plus ou moins convaincante), Jeaniene Frost a trouvé le moyen de faire vivre une jeune fille mi-vampire mi-humaine qui, pour venger sa mère violée par un vampire, va se lancer dans une chasse aux suceurs de sang. La jeune fille est assez efficace jusqu'au jour où elle tombe sur un maître vampire... Mais il ne la tue pas sinon le roman ne ferait que 30 pages ; non, à la place, il lui impose de l'aider dans sa quête car lui aussi tue des vampires. Parce que vous comprenez, ce n'est pas si mal que ça d'être hybride : on est presque aussi fort qu'un vampire mais indétectable en tant que tel... En échange, il l'entraînera et l'aidera à retrouver son père et surtout, il lui laissera la vie sauve... Bien sûr, la jeune femme le déteste et la cohabitation s'annonce difficile mais comme souvent en bit-lit, de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas...

L'originalité de l'hybridité de l'héroïne ne suffit pas à faire de ce roman un livre original. Tous les clichés et les recettes efficaces chez les autres y sont reprise, réexploités - non sans un certain talent - par l'auteur. Du coup, oui c'est assez efficace mais on n'est pas franchement tenu en haleine. Je suis quelqu'un qui oublie assez vite les roman qu'il a lu mais là, j'avais presque l'impression d'oublier au fur et à mesure des pages ! Au moins, on ne peut pas nier une chose : ça détend ! C'est idéal pour se vider la tête. Le style est fluide plus qu'agréable.

6/10 Une série pour ceux qui cherche de la bit-lit romantique sans être trop gnangnan ou pour ceux qui n'ont pas lu beaucoup de livres du genre... Pas sensationnel mais pas trop lourd à digérer après la bûche de Noël !


Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article

Simatural 23/12/2009 17:15


Pour Morsure : comme quoi les goûts et les couleurs. Pour la série de Stephenie Meyer, il n'y a vraiment que les couvertures que je trouve de bon goût. Le reste...

Pour les femmes nues, oui, j'exagère... mais à peine. Quand on voit celles de Laurell K. Hamilton...


stupidboy 23/12/2009 15:36


Nue, nue il faut exagérer, se sont des demoiselles qui prennent des poses équivoques, sinon la couverture de morsure est assez chouette. Je la préfère à celle de fascination.


Simatural 21/12/2009 13:32


Ils pensent à leurs lecteurs.

Sur le blog de Milady, un post a suscité des tonnes de réactions qui vont dans ce sens. En fait, la semaine dernière, Bragelonne a posté les couvertures poches de leur fournée de janvier prochain.
Parmi elles, une couverture bit-lit sans femme denudée ; non juste une couverture relativement sobre tout en noir et rouge dans la lignée des couvertures de Twilight (quoique beaucoup moins
réussie)... Résultats : plein de lecteurs mécontents. Gloups !

C'est assez consternant mais loin d'être surprenant finalement. Les femmes presque nues ont encore de beaux jours devant elles. Les lecteurs ont parlé.


Sreekstar 21/12/2009 11:35


Mais a quoi ils pensent quand ils font leurs couvertures...
C'est incroyable c'est que ca peut être kitsh parfois!