Fiche n° 475 : Amulet de Kazu Kibuishi

Publié le par C...

Couverture :

Résumé :
A la suite d'une tragédie familiale, Emily, Navin, et leur mère emménagent dans une très vieille maison afin d'y commencer une nouvelle vie. Au cours de leur première nuit dans cette étrange maison, la maman d'Emily et de Navin est enlevée par une créature à tentacules. Livrés à eux-mêmes, les deux enfants vont devoir se débrouiller pour se sortir de cette situation et sauver leur mère.

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=30298
Tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=33884

Mon avis :
       Suite à la mort de son père, Emily, son frère Navin et leur mère déménagent à Norlen, et ses 28000 habitants, dans une vieille maison, isolée de tout, qui appartenait à un arrière grand-père, ancien inventeur de machines en tout genre, qui a disparu il y a bien longtemps sans laisser de trace. A peine la première nuit passée, on découvre que cette maison n'est pas comme les autres, elle abrite un passage. Un passage vers un monde merveilleux, où vivent malheureusement de maléfiques créatures tentaculaires. Quand l'une d'elle emporte la mère, Emily et Navin partent à sa poursuite, et découvrent cet univers fabuleux. La petite, juste avant, avait mis la main sur une étrange amulette, qui lui confère des pouvoirs magiques...

       Les voilà donc embarqués dans une aventure passionnante qui va leur faire découvrir (et à nous en même temps) un monde que l'arrière grand-père (qui est bien vivant et caché dans une maison au milieu d'un lac) qualifie lui même de "version alternative de la terre". Un monde peuplé d'immenses champignons, d'arbres qui parlent, de monts et vallées, de forêts luxuriantes, et où les êtres vivants souffrent de l'oppression des elfes.

       L'histoire ne va donc pas seulement se résumer à sauver la mère (qu'ils récupèrent à la fin du tome 1, et doivent soigner dans le tome 2), mais bien à sauver ce monde de cette dictature. D'un côté donc, la quête d'Emily, épaulée par un lapin rose et un renard chasseur de primes (à partir du tome 2). De l'autre, la rebellion menée par Navin. Bref, de l'aventure, de la découverte (parce que les décors sont tout simplement superbes), de l'émotion vraiment bien gérée, de la tension même, et de l'action rondement menée... Et puis en plus de tout ça, il y a l'amulette, personnage ambigu de cette série, allié surpuissant, ennemi invisible. Emily doit en permanence lutter pour garder le contrôle d'elle-même, et ne pas finir comme les autres gardiens de la pierre avant elle...

       Pour sublimer le tout, Amulet est un objet original en lui-même dans son petit format. Des dessins vraiment sympa, très colorés, avec des décors parfois réellement scotchants et des scènes rappelant certains films de Miyazaki (Le chateau ambulant particulièrement). Ce serait donc un sans faute s'il n'y avait pas ce côté un peu ridicule de ces elfes maléfiques aux dents pointues, mais bien sur, on s'y fait, et certains ont même de la gueule... 

       Et si l'histoire est globalement résolue après ces deux tomes, il reste bien sûr bon nombre de pistes à exploiter pour continuer la série. Et c'est tant mieux. Amulet, c'est donc une excellente façon de faire découvrir la fantasy à un jeune public, qu'il s'agisse de filles ou de garçons.

8,5/10  Une pincée de Tolkien, un soupçon de Miyazaki, et vous obtenez Amulet. Une histoire fantastique dans des décors tout simplement superbes. Un excellent moyen de faire découvrir la fantasy aux plus jeunes.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article