Fiche n° 455 : Le Cinquième évangile de Istin et Montaigne

Publié le par C...

Couverture :

Résumé :
Terre Sainte. XIIè siècle. Treize jeunes enfants sarrasins ont disparu. Toutes des jeunes filles âgées d’au moins 13 ans, orphelines et tatouées d’une main de Fatima sur l’avant-bras.Les disparitions continuent ... À cette même période, troublée par d’incessantes querelles, le seigneur Milon de Plancy vient d’être sauvagement assassiné par quatre hommes encagoulés. Ce n’est que le début d’une série de mystérieux meurtres liés semble-t-il à un codex dont les révélations sont susceptibles de faire vaciller Rome.Un codex qui dans de mauvaises mains sonnerait le glas de la Jérusalem Franque déjà lourdement menacée par Saladin et son souhait de la reconquérir.
Guillaume, l’archidiacre de Tyr et Baudouin, actuel roi de Jérusalem, intrigués par ces meurtres et enlèvements, décide d’éclaircir ces mystères...

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=28605
Tome 2 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=34818

Mon avis :
       Acre, 1174, Milon de Plancy, régent du trône de Jérusalem, est retrouvé mort dans une ruelle, le visage mutilé, les yeux arrachés... Guillaume, mentor du jeune roi Baudouin IV et futur archevêque de Tyr mène l'enquête. Mais les pistes ne manquent pas, entre son successeur à la régence et les nombreux rivaux et prétendants, sa mort arrangeait pas mal de monde.

       Comme pour le Troisième testament, il est question ici de la découverte d'un texte, un évangile ici, qui daterait de l'époque de Jésus (à une génération près) et qui remettrait en cause les principes fondateurs de la foi chrétienne. Bien sur, de nombreux personnages veulent s'en emparer, pour les raisons que l'on peut imaginer : Templiers ou Saladin pour ne citer qu'eux...

       Passé ce cruel manque d'originalité, il faut pourtant reconnaitre que le Cinquième Evangile est une série qui fonctionne très bien, une sorte d'ovni au sein de la collection "Secrets du Vatican", en général plus que médiocre.

       Un scénario bien ficelé et très dense. Il se passe énormément de choses durant ces deux tomes. Entre cette enquête, qui passe par un assassinat, des enlèvements de jeunes filles, et la quête d'un coffre, pas vraiment le temps de s'ennuyer. De l'action, des personnages intéressants, au passé fouillé, de nombreuses factions en jeu et des rôles qui évoluent, entre alliance, trahison et manipulation, le tout, avec en arrière plan, l'ombre planante d'un mystérieux assassin.

       En plus de cela, il faut dire que les dessins et la mise en scène sont vraiment irréprochables. Bref, le Cinquième Evangile est une série qui vaut le détour, malgré son manque d'originalité par certains aspects, et la collection au milieu de laquelle elle siège...


7,5/10 Une impression de déjà vu peut être ? Certes, mais malgré tout, ce Cinquième Evangile est une très bonne aventure historico religieuse. Et si vous trouverez peut être mieux ailleurs (Le Troisième Testament), vous trouverez aussi très certainement bien pire (le reste...).

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

eric 05/12/2009 00:59


Tout simplement Fun, à découvrir sans soucis. Et puis graphiquement moi j'accroche à fond !