Fiche n° 451 : Bilbo le hobbit de Dixon et Wenzel, d'après Tolkien

Publié le par C...

Couverture :

Résumé :
Bilbo Baggins vivait paisiblement parmi les siens au coeur de la Comté jusqu'à ce que son chemin croise celui du magicien errant Gandalf et des treize nains qui l'accompagnaient. Les compagnons, bien décidés à reprendre leur trésor des griffes du terrible dragon Smaug, enjoignirent le hobbit de les aider dans leur quête. Commence alors pour Bilbo la plus grande aventure de sa jeune existence.

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=35001

Mon avis :
       "Dans un trou, vivait un hobbit..." (J'ai toujours rêvé d'écrire ça.) Bien confortablement installé dans sa comté natale, Bilbo va voir son quotidien bouleversé par l'arrivée de Gandalf (que je ne présente plus), et de 13 nains. Parmi eux, Thorin, héritier d'un trône et d'un trésor sur lesquels dort bien sagement un dragon. Pour pénétrer dans sa tanière, ils ont besoin d'un cambrioleur, plus petit et plus habile qu'eux. Durant cette aventure qui les fera traverser une bonne partie des Terres du milieu, Bilbo tombera, dans une caverne, sur un étrange anneau, presque sans importance alors, mais qui s'avèrera être l'anneau unique (pour les gouverner tous, et dans les ténèbres... bref...).

       Adapter un roman en BD n'est jamais une chose aisée, d'autant plus un tel roman, première oeuvre de Tolkien, et introduction au Seigneur des anneaux. Pourtant, il faut bien l'avouer, Wenzel et Dixon s'y attachent avec une certaine réussite. Puisqu'il s'agit ici d'une énième réédition (plusieurs éditeurs, plusieurs formats, plusieurs couvertures...), les dessins ont quelque peu vieillis. Mais cela ne les empêchent pas d'être plutôt fidèles aux décors décrits dans le roman, à l'ambiance générale.

       De même, presque chaque case est agrémentée d'un paragraphe descriptif, rappelant le format originel de l'oeuvre. On est bien ici face à une adaptation, dans laquelle les auteurs ne cherchent pas l'originalité ou la fantaisie, mais juste à retranscrire au mieux cette merveilleuse histoire, cette ambiance qu'on a pu ressentir il y a des années en lisant le roman... Une adaptation pour les fans et les nostalgiques donc ? Pas uniquement. Cette BD est aussi un excellent moyen de se plonger dans cet univers riche et merveilleux que sont les Terres du milieu, ses monts brumeux, sa Comté, ses elfes, sa magie...

       Petit bémol pourtant. Si cette réédition est sans doute la plus belle de toutes (surtout en comparaison des deux tomes précédents aux couvertures horribles), j'ai l'impression que certaines traductions ont été changées. Un exemple qui choquera peut être les puristes : "Bilbo Sacquet est un voleur..."

7/10  Une adaptation fidèle, sans fantaisie et peut être un peu vieillie, qui permettra pourtant aux nostalgiques de se replonger avec plaisirs dans les Terres du Milieux, et aux autres de découvrir, en images, cet univers merveilleux...

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article