Fiche n° 481 : Grandeur et humiliation (Ida 1) de Cruchaudet

Publié le par Mitificus

Couverture :

Résumé :
1887. Ida, une vieille fille trentenaire, hypocondriaque et autoritaire, se découvre une passion pour les voyages en quittant inopinément sa Suisse natale. Ainsi, elle se rend à Tanger et fait la rencontre de Fortunée, une Occidentale délurée. Engoncées dans leurs robes à crinoline, les deux femmes sillonnent l'Afrique, le long de la piste Dakar/Niger, et vivent des aventures hautes en émotions.

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=34178

Mon avis :
       Ida a 30 ans, Ida est vieille fille, Ida est malade, ou du moins elle se croit malade. Ce qui lui permet de d'en faire voir de toutes les couleurs à son médecin et à sa famille. Jusqu'au jour où ces derniers se décident à l'envoyer en cure en à la mer. Ce premier voyage lui permet de voir ces symptômes diminuer, d'où une conclusion simple: plus elle est loin de chez elle, mieux elle se porte! 

       Elle va donc décidé de s'aventurer sur le continent africain avec ses grandes malles, ses préjugés, son caractère de cochon et ses robes à crinoline.

       Ida c'est avant tout un personnage ridicule mais aussi parfois attachant qui grâce à ses voyages va découvrir nombre figures pittoresque, de la femme adultère à une caricature de Jean Rochefort en passant par toutes sorte de colons qui ont tous leurs idées sur ce qu'est l'Afrique, ce que devrait faire une femme de la haute société suisse, mais aussi sur l'utilité d'une valise baignoire...

       Ida c'est drôle, et grinçant à la fois parce que si le ridicule de cette femme engoncée dans ces bonnes manières peut prêter à rire, il faut bien avouer que l'aveuglement et les préjugés de l'époque sur l'étranger, sur l'inconnu, n'est finalement pas si loin de certains de nos travers d'aujourd'hui. On est un peu dans le registre "léger/dénonciateur/caricatural/dessin waw" qu'on avait dans Himalaya Vaudou de Bernard et Rochette. 

       Et puis il faut bien le dire le plaisir de lecture que l'on a en lisant Ida, c'est aussi le plaisir du dessin et des couleurs de Chloé Cruchaudet, qui nous offre une vraie évasion visuelle, loin des terres habituelles.

7,5/10 Drôle, touchant, grinçant et magnifique, Ida est une nouvelle série qui vous fera aimer les robes à crinoline et les vieilles filles coincées!

Mitificus

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article