Fiche n° 429 : Le Pavillon des hommes de Fumi Yoshinaga

Publié le par Mitificus

Couverture :

Résumé :

Quand les femmes prennent le pouvoir ! Japon, XVIIe siècle. Une mystérieuse épidémie ayant décimé la population masculine, les rôles ont été inversés : les femmes ont pris en charge le pouvoir et le shogun est désormais une femme, avec, à sa disposition, un pavillon des hommes abritant les huit cents plus beaux hommes du pays ! Secrets d'alcôve, tensions et rebondissements nous font revisiter l'époque Edo sous un angle très original !

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=34581
Tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=34582

Mon avis :
       Dans un Japon où une maladie a décimé et décime encore la population masculine, le pouvoir est entre les mains des femmes. Le luxe suprème pour les femmes riches : se marier, avoir un homme pour elles toute seules… Dans ces conditions rien d’étonnant à ce que l’un des avantages du Shogun soit justement d’avoir à sa disposition 800 des plus beaux hommes du pays. Ces derniers ont différents rôles selon leur beauté, leur origine, leurs talents…

       Dans le premier tome on suit l’histoire de Mizuno qui s’engage dans le pavillon pour ne plus être un fardeau pour sa famille, noble mais pauvre, qui refuse de la prostituer. Sa grâce et son talent à manier les armes vont lui permettre de se démarquer des autres hommes mais est-ce un bien ? 

       Dans le second tome on apprend la façon dont le pavillon s’est constitué, comment, pourquoi, par qui,  l’origine des règles étranges qui le régissent… Si le pavillon des hommes est un shojo, il est bien loin de la mièvrerie et de la facilité scénaristique de certains. D’autres part les dessins sont fins, assez élégants. On est franchement plus proche d’un manga réaliste qu’un truc Kawaï.

       Chaque tome est donc une histoire en soi. Et quelles histoires ! Amour, meurtres, intrigues de cour, discipline, rebondissements, huis-clos, politique … tout y est et dans de bonnes proportions. Imaginez enfermé dans un pavillon au milieu d’homme, votre seul rôle est d’assumer des taches d’entretien en attendant le bon vouloir d’une femme qui ne viendra peut-être jamais. Imaginez la séparation avec les être chers, le confinement, le rapprochement entre hommes. Imaginez une shogun qui a décidé que le pays n’a plus les moyens de lui payer un tel luxe. Imaginez, le pouvoir aux mains des femmes dans un monde où tous les autres pays sont gouvernés par des hommes. Imaginez  la prostitution des hommes afin que chaque femme puisse espérer un jour enfanter. Imaginez  le meilleur manga shojo sorti depuis longtemps.

8/10 Imaginez une uchronie très sympa , qui n’est pas réservée aux seules femmes. Imaginez un très bon moment qui rapellera des livres comme Kushiel, ou Impératrice de chine de Pearl Buck .  Imaginez… et puis découvrez le le plus vite possible ! Nous on attend la suite….

Mitificus

Publié dans Critiques Manga

Commenter cet article