Fiche n° 423 : Le Troisième Testament de Dorison et Alice

Publié le par C...

Couverture :

Résumé :
Fin du XIIIe siècle, Conrad de Marbourg, le grand inquisiteur et Élisabeth D’Elsenor, nièce de l’archevêque de Paris, se lancent à la recherche du manuscrit d’un “Troisième Testament” annonçant l’existence d’un treizième apôtre, parent du Christ, probablement son frère. Les Templiers qui sont eux aussi sur les traces de ce précieux document rendent la quête difficile des montagnes pyrénéennes aux landes écossaises en passant par l’Espagne. Les découvertes que font les deux protagonistes les poussent à douter de leur foi en les Ecritures sacrées.

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=529
Tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=1467
Tome 3 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=921
Tome 4 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=6067
Intégrale : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=26825
Intégrale 40 ans Glénat : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=31443

Note : La sortie de l'intégrale "40 ans Glénat" est pour moi l'occasion de vous parler de cette série fantastique, qui n'a pas pris une ride en 10 ans. Une série qui a lancé Dorison, Alice, le genre "historico-religieux", mon goût pour la BD. Une série qui a marqué les esprits, l'histoire de la BD. Nous sommes en 1997, quand le premier tome d'une tétralogie inoubliable parait...

Mon avis :
       Fin XIIIème siècle, un monastère reculé, la Sainte Inquisition organise le procès d'un de ses membres les plus illustres : La main de Dieu, Conrad de Marbourg. Fidèle serviteur de Dieu, sa droiture et ses activités lui ont entrainé des inimitiés auprès des autorités qui comptent bien lui faire payer. L'issu du procès est sans appel : la mort.
       1306, vingt ans plus tard, couvent de Veynes, un coffre est découvert dans une crypte qui avait été scéllée... Paris, quelques jours plus tard, l'évêque Charles d'Elsenor convoque son vieil ami, laissé pour mort vingt ans auparavant, ayant vécu reclus jusque là, pour qu'il enquête sur ce coffre qui contiendrait un parchemin datant de l'époque du Christ...
       Le couvent de Veynes brulé par une horde de cavaliers masqués et surtout la mise à mort de Charles achèvent de convaincre Marbourg de partir en quête, en compagnie d'Elizabeth d'Elsenor, d'un parchemin qui pourrait le mener au Troisième Testament...
       Le cadre étant posé, mon but va maintenant être de vous expliquer en quelques points pourquoi cette série est à compter, encore aujourd'hui, parmis les incontournables.

       D'abord parce qu'elle a, si ce n'est créer, au moins sublimé un genre : les bd historiques à thématique religieuse. Beaucoup ont tenté de s'en inspirer, aucune ne l'a égalée. Les reconstitutions sont superbes, des décors à l'histoire, on est littéralement plongé dans cet univers médiéval réaliste où l'Eglise prédomine. Une immersion totale dans ce contexte religieux où s'affrontent plusieurs factions, des Templiers à l'Inquisition, pour ne citer que les plus importants. De nombruex termes "techniques", des détails précis, sans pour autant être étouffé. Aucune lourdeur. Juste un cadre d'une extrême richesse, et d'un grand intérêt.

       Ensuite parce qu'elle a presque érigé Dorison (WEST, Prophet, Les Sentinelles, Long John Silver...) au rang de référence du "scénario complexe bourré de détails excellentissime". Tout semble avoir été sujet à des recherches approfondies. Le scénartio est donc d'une rare complexité, sans jamais être confus pour autant. La progression se fait naturellement entre action et enquête sur 4 tomes où tout semble déjà réglé à la perfection, où chaque détail compte, où chaque page amène son lot de surprises, où chaque rôle n'est pas établi, jusqu'à l'apothéose finale...

       Egalement pour le charisme et la profondeur de ses personnages, alliés ou ennemis. En tête, Conrad de Marbourg, personnage froid, droit, bras armé d'une Eglise corrompue, au passé obscure. A ses côtés, Elizabeth, narratrice de l'histoire, qui apporte une dose d'humanité à ce récit. Autour d'eux, quelques rencontres, certaines plus marquantes que d'autres (Gherard, Trevor...). Tous sont traités avec la même application, tous ont un caractère détaillé, des forces, des faiblesses. En face, les ennemis ne sont pas en reste, certains jouant plus d'un charisme "d'apparence", comme ces cavaliers masqués annoncés par la présence de corbeaux, invulnérables, omniprésents, traquant les héros sans relache. Plus loin, d'autres groupes, inquisiteurs, templiers...

       Enfin parce que le Troisième Testament a permis de découvir Alice (Siegfried), qui déjà, réalise des prouesses graphiques hors normes. Des jeux d'ombres et de lumières fabuleux, variant à merveille les atmosphères, tantôt sombres et oppressantes, tantôt plus sereines, presque reposantes. Des décors (France, Espagne, Ecosse...) et des monuments grandioses et des scènes d'actions d'une rare vitalité, le tout mis en scène de façon somptueuse. Le dessin se marie à la perfection avec ce scénario exceptionnel, précis, subtil, fouillé. Un vrai chef d'oeuvre.

9,5/10  Encore actuellement, Le Troisième Testament est l'épopée historico religieuse par excellence. Un scénario d'une rare richesse, des personnages passionnants, et des dessins sublimes. Aucune excuse possible. Chaque être humain se doit de posséder son Troisième Testament. (comment ça j'exagère ???)

C...

PS : Le Troisième Testament existe désormais en 3 format différents (sans compter les tirages de tête...):
- Les éditions classiques, 4 tomes, 4 couvertures sublimes.
- Une intégrale reprenant les 4 tomes, avec une couverture originale, et quelques pages supplémentaires à la fin, avec une fin alternative, et l'annonce d'une série à venir, dans l'Antiquité romaine.
- L'intégrale "40 ans" Glénat, plus chère que les autres bien sur. sans les pages supplémentaires, mais qui vaut tout de même le coup, croyez moi. Un emballage sublime, un papier épais (mais recyclé/able), un cahier graphique à la fin. Bref, un superbe objet, et une très bonne idée cadeau en somme. (à condition que le futur lecteur ait fait un peu de muscu...)

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

eric 09/11/2009 22:15


Il faut faire mieux que d'y jeter un simple coup d'œil, cette série est tout bonnement fabuleuse !!


rubrique en vrac 03/11/2009 09:07


justement aujourd'hui j'ai décidé de passer par ma librairie préférée, je vais donc jeter un coup d'œil sur cet album à avoir absolument...