Fiche n° 444 : Homo Vampiris de Fabien Clavel

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
21e siècle. 8 mai : Roumanie. 2h environ. Un patient s’échappe de l’Usine, une clinique d’un genre un peu particulier.
Londres. 13h02. Une jeune étudiante quitte en courant une conférence de l’ONU. Sa soif de connaissance a capitulé devant une faim plus insatiable encore.
Dubaï. 21h48. Dans une luxueuse suite de L’Al-Mahara, autrefois l’hôtel le plus cher du monde, seule une panthère ressortira vivante de la violente dispute qui oppose deux hommes.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=33844

Mon avis :
S'il y a bien un domaine où la France peine à produire (j'utilise le terme à escient), ce serait bien celui du thriller. Encore aujourd'hui, les thrillers restent l'apanage des auteurs anglo-saxons. Mais ne crions pas défaite trop tôt : avec Homo Vampiris, Fabien Clavel nous montre que tout n'est pas perdu...

Un thriller suppose une forme particulière, au service du suspense. A cet égard, Homo Vampiris est une réussite. Le commencer, c'est le finir dans la foulée… ou peu s'en faut. L'auteur pose l'histoire par l'intermédiaire de courts chapitres présentant divers personnages (humains et non humains) et situations (présentes et passées) qui ont comme point commun de se terminer, pour la plupart, dans le sang...  Pas de doute possible, les vampires vivent et mangent parmi nous. Les fils de l'intrigue se croisent et s'entrecroisent, amenant leurs lots de scènes spectaculaires (celle du train m'a laissé sur mon postérieur) jusqu'à l'explosif final.

Ce ne serait pas rendre justice à l'auteur que d'oublier de mentionner le côté anticipatif de son roman. En poussant certaines tendances actuelles jusqu'à leur paroxysme, l'auteur dresse en fond le constat d'un avenir alarmant avec beaucoup de lucidité mais aussi, d'humour. Noir.

Au rang des déceptions, on notera quelques petites facilités scénaristiques. Ainsi, l'impression que l'auteur se débarrasse parfois un peu trop facilement de certains protagonistes se fait parfois sentir. Par ailleurs, l'intrigue se révèle prévisible à certains niveaux. Par exemple, on parvient sans peine à bout du mystère qui entoure l'héroïne.

Terminons sur un défaut purement éditorial : de nombreuses coquilles (surtout dans le dernier quart) viennent entacher la lecture de ce très bon thriller vampirique ! Dommage...

7/10 Un bon thriller fantastique à la française ! Que vous soyez accrocs aux vampires, mordus de bit-lit ou lecteurs d'anticipations, Homo Vampiris vous procurera un bon moment de divertissement !

Simatural

Publié dans Critiques Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article