Fiche n° 390 : Le Serment et L'honneur (Cycle de Valdemar) - tomes 1 et 2 de Mercedes Lackey

Publié le par Angèle

tome 1 : Soeurs de sang.

Couverture :



Résumé :
Tarma Tale'sedrin et Kethry sont des soeurs de sang, She'enedran. Elles sont liées par un serment, fait à la Déesse de Tarma. Tarma appartient au Peuple des plaines: les Shin'anin, éleveurs de magnifiques chevaux de combat. Tarma voit tout son clan, le clan du faucon, les Tale'sedrins, se faire tuer devant elle. D'ailleurs, elle subit aussi des atrocités et n'en sort pas indemne.
Elle jure alors de les venger, et pour ce faire, elle fait appel à la face guerrière de la Déesse, qui lui fait prêter le serment de l'épée. Elle devient alors promise à l'épée. Elle a pour professeurs des maîtres d'armes morts envoyés par sa Déesse pour l'entraîner.

Sa compagne Kethry est une magicienne qui a fui sa famille noble. Elle est une hors-clan. Elle hérite d'une épée, Besoin, qui oblige sa propriétaire à porter secours aux femmes en détresse. Cette épée ne peut être utilisé que par une femme et elle refuse de combattre des femmes. Suivant la porteuse, elle confère une aptitude guerrière sans égale, ou alors une protection magique contre les attaques magiques. Kethry étant une magicienne des vents blancs, Besoin fait d'elle une combattante hors-pair.
Le serment prêté contient en contrepartie la refondation du clan des faucons. Tarma doit faire passer les devoirs du clan avant les siens et avant ses désirs. Par le serment de l'épée, Tarma devient assexué et doit rester chaste afin de préserver le lien avec sa she'enedran. Dans ce tome, les deux héroïnes apprennent à se connaître, de la même façon que nous apprenons à les connaître. De plus, elles ont la d'un kyree, Warrl, un être vivant sur un autre plan d'existence.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=33225

Mon avis :

Je dois avouer que j'ai abordé ce livre avec une extrême réticence dûe aux couvertures poche du Cycle de Valdemar où l'on ne voit que des chevaux et une cavalière, ce qui m'a exaspéré au plus haut point. Ne m'en veuillez pas amis des équidés, mais j'avais peur de tomber sur un livre où il serait question de la fille de quatorze ans qui parle à l'oreille des chevaux ! Conclusion un peu hative, je dois le reconnaître.

Alors, Soeurs de Sang ne parle pas d'adolescentes qui aiment les chevaux plus que leur vies. On suit le parcours de ces deux femmes qui apprennent à se connaître. Pour moi, l'univers est très bien développé, mais les personnages un peu moins, ce qui est très regrettable.

Assez bien écrite, l'intrigue manque de corpe : en effet, Mercedes Lackey a fait le choix d'une intrigue épisodique plutôt que continue, ce qui nous donne l'impression que le roman est une série de petits bouts d'aventures rajoutés.
 
Soyons honnêtes : ce n'est pas le roman du mois, avec ce rythme discontinue, une intrigue qui n'accroche pas et une tendance au manichéisme. Cependant, ce n'est pas mauvais, ça reste une lecture pour passer le temps dès 15 ans.

5/10, si vous avez aimé Valdemar, allez-y, sinon il y aura toujours mieux dans une bibliothèque. 



******************************************************************************************

tome 2 : Les Parjurés


Couverture :


Résumé :

Poursuivant leur rêve, redonner vie à tout un clan assassiné et créer une école d'armes et de magie, Tarma et Kethry se sont enrôlées dans une compagnie de mercenaires, les Faucons du Soleil.
Mais après la disparition de leur capitaine, elles sont désignées par leurs camarades pour partir à la recherche de celle-ci et se trouvent impliquées dans une lutte fratricide qui a pour enjeu le trône de Rethwellan.
Pourchassées par la haine d'un prince sanguinaire, en butte aux attaques de magiciens noirs, traquées, elles vont défier la mort pour que triomphe la justice.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=33227

Mon avis :
Mieux que Soeurs de sang où deux femmes recherchent l'équilibre entre leurs devoirs : refonder le clan des Tale'sedrins et répondre aux appels de
l'épée Besoin, ce volume nous livre une équipe formée, rompue au combat, avec la magicienne Kethry devenue Adepte de la magie des vents blanc, Tarma la guerrière et Warrl le kyree. L'intrigue est cette fois-ci, mieux menée et plus continue.

Nous suivons les héroïnes lors d'une campagne militaire où elles se sont engagées en tant que mercenaires. Elles s'engagent car, pour refonder le clan,
elles ont besoin d'argent pour acheter les terres où elles s'établiront plus tard.

A la fin de cette campagne, leur capitaine Idra disparaît. Surl'insistance de Besoin et du second d'Idra, elles décident de la retrouver. Elles partent donc à sa recherche et se retrouvent mêlées à la politique. En effet, les frères d'Idra se disputent le trône et si tout le monde admet qu'Idra soit passée, elle n'est nulle part. La rumeur veut qu'elle soit partie à la quête d'une épée magique qui désignerait le roi.  

Pour moi, ce volume est nettement plus mûre que le premier, plus captivant aussi : le style d'écriture reste assez simple mais l'intrigue est rondement menée. Avec du suspense et un rythme soutenu, ce volume est prenant. Le niveau d'âge du lectorat est plus élévé que le premier tome. De plus, les personnages sont développés, ce qui ne gâche rien à la lecture. Même la romance entre Kethry et Jadrek ne tombe pas dans la mieuverie, ce dont nous sommes reconnaissants à M. Lackey.

Ce volume est important car on voit se tisser des liens entre les deux femmes et des personnalités haut placés telles que des rois en devenir et des Héraults. De plus, l'équipe formée par les deux femmes et le kyree semble inarrêtable. Elles ont établi leur réputation et à part un poète qui semble vouer à Tarma une fascination exaspérante, sont respectées par tout le monde. On fait aussi la connaissance de Jadrek, un archiviste assez étonnant de bravoure et d'intelligence. Malgré, ma placidité, ce volume comporte certaines perles comme la séquence où elles déclarent parjure le roi. Elle est tout bonnement anthologique, excellente, superbe !!!

6/10 Une écriture simple, une intrigue rondement menée, des personnages bien campés et quelques scènes d'anthologies font de Parjures un bon moment de lecture à passer.

Angèle

Publié dans Critiques Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article