Fiche n° 388 : Harry Potter et la coupe de feu (Harry Potter 4) de J. K. Rowling

Publié le par Etienne

Couverture :


Résumé :
Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. A quatorze ans, il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la Coupe du Monde de Quidditch, apprendre de nouveaux sortilèges et essayer des potions inconnues. Une grande nouvelle l'attend à son arrivée : la tenue à Poudlard d'un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur entrée... Harry se réjouit. Trop vite. II va se trouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Envoûtant, drôle, bouleversant, ce quatrième tome est le pilier central des aventures de Harry Potter.

Informations supplémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=934

Mon avis :
       Un quatrième tome symbole de maturité pour Harry Potter, beaucoup plus long que les précédents, et qui fait la fait passer de simple série jeunesse à une véritable saga littéraire.

       La coupe du monde de Quidditch, tout en faisant découvrir un monde magique plus riche que l’on ne pouvait l’imaginer, permet à l’auteur de faire découvrir au lecteur l’étendue de son imagination. Les descriptions des artefacts, sortilèges et autres prouesses magiques sont un régal, et on se prend rapidement au jeu en imaginant qu’un tel monde puisse exister en parallèle du notre...

       Le tournoi de la Coupe de Feu dévoile deux nouvelles écoles de magie, qui viennent apporter une touche de fraîcheur et d’originalité dans l’austère Poudlard, où Harry doit désormais apprendre à sa battre. C’est ici la première réelle introduction à son combat contre Voldemort, qui cherche toujours à retrouver son corps.

       J.K. Rowling nous offre ici un roman sans temps mort, toujours très mystérieux, et toujours plus sombre...Harry se retrouve confronté à la mort et à la douleur, de manière bien réelle, et commence à entrevoir les dangers du monde magique. Certaines idées sont excellentes (la salle de bain des préfets, le lac de Poudlard, Maugrey Fol Œil), et apportent au récit une cohérence qui lui manquait peut-être jusqu’alors.

       Le ton peut sembler parfois un peu « niais », mais, encore une fois, c’est un roman jeunesse, donc ce côté ne dénote pas avec l’ambiance globale de la série qui elle reste largement au-dessus des autres productions (qui a parlé d’Eragon ?).

9/10 Peut-être le tome le plus abouti et le plus cohérent de la série, où l’intrigue principale s’inscrit parfaitement dans la trame globale. Un réel plaisir !

Etienne

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article