Fiche n° 373 : Morsure Magique (Kate Daniels 1) de Ilona Andrews

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
« À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte, et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre. »

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=31864

Mon avis :
Dans le foisonnement de Bit-lit, Morsure magique est l'une des séries dont on attend le plus : explications...

L'intrigue est somme toute assez classique : prenez une jeune femme un peu rebelle, assez dangereuse avec une arme ou de la magie, sortez-la de sa vie tranquille de tueuse/détective en commettant un crime qui la touche et la voilà qui se transforme en aimant à ennuis (qu'elle règle avec plus ou moins de casse). Ajouter à celà un zeste de surnaturel, une bonne dose de créatures et une goutte d'eau de rose. 

Kate Daniels, la jeune femme en question, a quitté un ordre de magicien voué à protéger la population contre les phénomènes surnaturels, pour se faire mercenaire dans la même branche. En fait, disons-le franchement, elle ne supporte pas bien la discipline qui règne dans cette sorte de "FBI du surnaturel". Pourtant, les événements vont la pousser à retravailler pour eux. En effet, son parrain, chevalier de l'ordre et seule famille qui lui reste, se fait sauvagement tuer. Elle va donc tout faire pour découvrir ce qui a bien pu se passer, quitte à perdre sa liberté et se rapprocher plus qu'elle ne le voudrait de l'ordre, des vampires mais aussi des garous... Voilà en gros pour l'histoire : elle ne brille pas par son originalité.

En fait le gros point fort de cette série est avant tout son univers. Dans le monde futuriste qui nous est proposé, la magie et la technologie se succèdent par vagues. Quand la magie règne, toutes les créatures ont le champs libre, la magie est omniprésente, votre portable vous lâche ainsi que votre voiture, votre pistolet, ou encore l'électricité... bref, tout ce qui est un tant soit peu moderne.
Mais quand la vague technologique déferle, les monstres perdent leurs pouvoirs, vous n'avez plus à vous balader à cheval et vous vous apercevez que la goule planquée dans un arbre de votre jardin est en réalité votre vieille tante Cunégonde qui était sous le coup d'un sort...
D'autre part, si les vampires sont bien des mort-vivants assoiffés de sang, ils ne sont pas intelligents, ce sont juste des bêtes cruelles mais totalement contrôlées par un maître vampire qui peut se servir de ses subordonnés comme véhicule pour son esprit : ainsi, si quelqu'un doit être blessé, ce n'est pas lui. Loin de s'améliorer avec l'âge, ces créatures de la nuit ont plutôt tendance à se raidir autant qu'à s'endurcir...

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'auteur à un univers à part qui, s'il servait mieux l'intrigue principale, l'inspirait peut-être un peu plus, ce qui nous donnerait un très bon roman. Faute de quoi on a quelque chose de bien mais d'un peu fade. On attend la suite pour voir si cette impression évolue.

7/10 Parmi l'actuelle déferlante Bit-Lit, Morsure magique tire plutôt bien son épingle du jeu.C'est pas grandiose, ça reste du sous-Jim Butcher mais on s'amuse et on ne regrette rien une fois la dernière page tournée. Ce qui est déjà plutôt pas mal non ?

Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article