Fiche n° 361 : Lune bleue (Les Aventures d'Anita Blake 8) de Laurell K. Hamilton

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Richard, mon ex-fiancé et chef de la meute de loups-garous locale, était en train d’étudier les trolls dans le Tennessee quand il a été arrêté… pour tentative de viol. D’accord, nous ne sommes pas en très bons termes depuis que je l’ai plaqué pour Jean-Claude, le vampire qui me courait après depuis une éternité. Mais tout de même, je connais bien Richard. Je sais qu’il ne ferait jamais une chose pareille. Je flaire comme une machination, et déjouer les machinations, c’est mon passe-temps favori quand je ne suis pas en train de relever les morts. Donc, cap sur le Tennessee pour aller délivrer Richard. Le seul problème, c’est que je ne sais pas comment Jean-Claude va réagir. Enfin, quand je dis « le seul problème »… Je suis sûre que ça ne le restera pas longtemps.

Informations complémentaires :

http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=33280

Mon avis :

Avant-dernier tome déjà des rééditions des aventures de la célèbre exécutrice de vampires réalisées par Milady.

Dans ce tome, mes vœux se réalisent : moins de violence, de tortures et autres horreurs gratuites. Ce n'est pas le monde des bisounours, je vous rassure. Dans cette aventure, Anita doit sauver Richard d'une accusation de viol dans le Tenesse, lequel doit sauver des trolls de montagne de l'extermination. Anita doit songer à se sauver elle-même des vampires et humains du coin qui voient d'un mauvais oeil son entrée sur leur territoire. Un joyeux bordel ! Mais bon, Anita est un aimant à situations compliquées où la rôde mort. Les fans de Jean-Claude seront déçu, ce dernier restant à Saint-Louis et on ne le voit pas beaucoup ; les fan de Richard eux se réjouiront.

Je dirais que ce tome est un peut le pendant de Mortelle séduction : l'intrigue est aussi riche, les personnages évoluent aussi bien dans leurs têtes que dans leurs rapports ou dans leurs pouvoirs... C'est cohérent : des scènes qui, chez un autre, auraient pu être bizarres et bancales sont ici bien amenées et bien réalisées. Un très bon tome donc.

Cependant, je dois avouer que je me pose quelques questions : d'abord, pourquoi tous les hommes "sexy" ont les cheveux longs ? Bon, chacune ses goûts hein, mais à force c'est lassant comme critère et on dirait qu'il ne peut pas y avoir de diversité, il y a un type d'homme beau point à la ligne... Ensuite, je me demande s'il n'aurait pas mieux valu que Milady sorte moins vite les rééditions mais qu'elles sortent correctement. Je ne suis pas du genre à pinailler sur des fautes d'orthographe dans un livre mais quand on trouve des "reccona t-il", des "s'il aurait pu", des " je suis désolée" alors que c'est un homme qui parle et j'en passe, on a beau ne pas pinailler, ça fait mal aux yeux...

Enfin une question générale sur a bit-lit : pourquoi le sexe est-il aussi important ? Bien sûr, dans Anita Blake certains trucs se justifie par l'intrigue : le sexe, c'est le pouvoir, mais il y en a quand même un peu beaucoup...

8/10 Un très bon tome qui fait écho au tome 6. D'une façon générale cette série s'améliore avec le temps, A suivre...


Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article