Fiche n° 362 : Le petit Christian de Blutch

Publié le par C...

Plutôt adepte des longues critiques, je vais essayer d'en faire une plus courte cette fois. Non pas que "le petit Christian" n'en vaille pas la peine (au contraire),  mais pour changer, et puis aussi pour mieux coller à cette bd... (j'en ai déjà trop dit je trouve)

Tome 1

Résumé :
Chaque matin, à l'école, Christian fait semblant d'avoir vu le film de la veille. Tantôt c'est Stevemacouine, tantôt Docteur Justice ou Rahan qui peuplent son imaginaire de petit garçon qui veut en montrer aux autres, comme à son cousin Denis. Quelquefois Christian voudrait aussi que Farrah Fawcett, la reine des fâmes, soit sa mère. Blutch revit son enfance alsacienne et nous livre des souvenirs vraiment attachants et réalistes au possible (les filles, c'est pas comme nous. Nous, les garçons, on est des coboyes). A part quelques inédits, cet album regroupe des dessins en noir et blanc publiés initialement dans Fluide Glacial et dans Lapin, la revue trimestrielle éditée par l'Association.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=2182

Mon avis :
       Ce premier tome est une compilation de petites histoires courtes. Derrière des dessins très simples, très légers, en noir et blanc, on retrouve une histoire d'une égale légèreté.

       Christian est un Alsacien d'une dizaine d'années qui s'identifie à des personnages de bd et de films, afin de trouver une place dans ce monde. Sous couvert de petites histoires drôles et touchantes, l'auteur aborde de nombreux problèmes de l'enfance avec beaucoup de sensibilité.

       Ce premier tome se dévore sans faim. Quand on ne rit pas aux éclats, on sourit, presqu'ému... C'est simple non ? (j'avais prévenu que je faisais court)

8.5/10  Tour à tour, drôle, tour à tour, touchant, Le petit Christian aborde avec beaucoup de légèreté et de sensiblité le thème de l'enfance. Une excellente réussite.


Tome 2

Résumé :
Ferraille, cette seconde série d’anecdotes autobiographiques sera réalisée et imprimée en deux couleurs directes, noir et orange. On y découvrira le Petit Christian à l’aune de l’entrée en sixième, autant dire de la puberté... De Cathy Borie, la plus jolie fille de la Terre, ou de l’affiche géante de Giraud pour la publicité des jeans Loïs, qui l’emportera ?

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=30698

Mon avis :
       Quelques bouleversements pour ce deuxième tome. Au niveau du dessin déjà, avec l'appartition du rouge, et d'un trait un peu plus travaillé. 

       Au niveau de l'histoire, gros changements : Christian rentre au collège, et il est amoureux de Catie Borie, la fille d'amis de ses parents, qu'il voit en vacances.

       Malgré ces changements, la qualité reste la même, et Christian continue à se réfugier dans des fictions. Toujours aussi drôle et touchant, on passe juste des problèmes (et des joies) de l'enfance à ceux de l'adolescence. Tout en gardant la même légèreté.
 

8/10  Toujours aussi drôle et touchant, le petit Chistian grandit peu à peu. Les thèmes changent, la qualité générale reste la même. Une bien belle petite série.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article