Fiche n° 343 : Modus vivendi (Le Tueur 6) de Matz et Jacamon

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture:

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=26154

Mon avis :
       La série était finie. Les auteurs ont décidé de la reprendre. Dans pareil cas, ça fonctionne presque toujours assez mal. Ici, quelles que soient les raisons, un simple constat s'impose. Les auteurs savaient commencer et finir une série comme personne. Et alors qu'on était satisfait de cette fin, qu'une suite ne semblait pas nécessaire, ils arrivent à la rendre évidente.

       Comme un nouveau départ, un retour aux sources, le tueur retrouve son ancien boulot, après 4 ans de retraite. Pourquoi ? Et bien parce qu'après tout, pourquoi pas ? 4 ans d'inactivité, ça peut paraître long et pesant. Et puis une opportunité s'est présentée, sans qu'il ne voit de raison de la refuser.

       Comme le tueur, les auteurs retournent également aux origines, ce tome étant un nouveau départ, beucoup plus proche de l'ambiance, du rythme du premier tome. Le tueur, est à nouveau vraiment seul, même si certaines personnes ne sont pas très loin. Finit le processus de sociabilisation progressive, avec ce sixième tome, on repart à zéro, en mettant juste certaines relations de côté, sans vraiment les oublier.

       L'enquête des premiers tomes étant achevée, le tueur reprend ses activités comme avant. On suit donc ici plusieurs missions, que l'on pourrait qualifier de secondaires. Même si une intrigue de plus grande ampleur semble se dessiner à l'horizon, tout aussi interessante que la précédente, la drogue ayant fait place au pétrole.

       Bien sur, ce sixième tome, qui annonce un nouveau cycle garde tout ce qui a fait l'interêt de la série, son rythme, son ambiance, et surtout son héros avec ses réflexions et ses états d'âme. Il revient sur son métier avec un oeil nouveau, après une longue absence, et tout en prend à nouveau pour son grade, à coup d'arguments imparables, l'argent, le monde en général, la religion (très marquée ici)...

       Mais comme faire un copié collé du premier tome aurait été un peu léger, les auteurs amènent une nouvelle fois suffisemment de nouveautés pour rendre la lecture passionnante. Pour ne citer que le changement le plus marquant, le tueur a maintenant un fils, à qui il enseigne la vie... Un grand moment.

8,5/10   Alors qu'une suite ne semblait pas nécessaire, les auteurs parviennent à la rendre totalement évidente. Ce sixième tome est un fabuleux retour aux sources. Le tueur, à nouveau seul, reprend du service, reprend ses réflexions, et fort d'un cynisme et d'un mordant retrouvé, attaque tout ce qui bouge, avec une préférence pour la religion ici. Puisse ce nouveau cycle être aussi excellent que le premier.

C...

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simatural 26/08/2009 15:22

Oui, tu as raison ! Je l'ai vu... Il me tarde de le lire !!!

cpt flem 26/08/2009 13:32

le tome 7 sort aujourd'hui il me semble !! :)