Fiche n° 332 : La ville jaune (Sky-Doll tome 1) de Barbucci et Canepa

Publié le par C...

Couverture :

Résumé :
Dieu est mort. Son corps gît dans son bureau de l'Heaven Spaceship Wash, un astrolavage parmi d'autres sur la planète Papathéa. Mais quel est le lien entre le créateur de l'univers et cette poupée synthétique concue pour le plaisir des sens, en cavale de planète en planète? Pourquoi semble-t-elle toujours en proie à une avalanche d'évènements désastreux, tels des électrons gravitant autour du noyau d'un atome? Peut-être que la papesse sait ou pressent quelque chose. Peut-être ce secret est-il gardé par les mystérieux habitants de la ville blanche. Peut-être, tout simplement, que personne ne sait rien. Sans doute, lorsque la vérité éclatera au grand jour, sera-t-il déjà trop tard. Pour tous.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=1844

Mon avis :
       Parfois, quand je sais plus quoi lire, je demande conseil à ma voisine. La dernière fois, elle m'a répondu "Sky-Doll". Soleil, des seins occupant 78 % de la couverture... Je l'ai connue plus inspirée. Mais bon, j'étais vraiment en pénurie de BD en ce week-end de Pâques, alors j'ai fini par l'écouter.

       Tiens ?! Je me marre à la première page. Une poupée gonflée, sur un magnifique tapis noir et blanc, remet Dieu à sa place.
Tiens ?! En fait les dessins sont vraiment jolis, et les couleurs superbes (surtout dans les rouges).
Tiens ?! Les deux héros sont plutôt attachants et intéressants. Entre le mec blasé et le vieux con un peu réac', on ne s'ennuie pas.
Tiens ?! (c'est le dernier, promis) L'univers décrit est vraiment original et cohérent. Un monde de science-fiction urbaine, des poupées plastiques laveuses de vitres, une religion barrée...

       Certes, comme toute mauvaise BD soleil qui se respecte, il y a des seins qui débordent de partout. Mais ici, c'est parfaitement justifié. Sous ces dessins gentillets se cache une histoire sombre et sanglante. Et c'est ce paradoxe apparent qui fait pour moi l'intérêt de cette BD.

       On sourit presque quand on voit les poupées esclaves se frotter aux vitres des vaisseaux pour les nettoyer, et exciter les membres de l'équipage, puisque de toute façon, le code moral de l'autorité religieuse le permet.
On sourit encore quand on voit cette foule fanatique se faire manipuler puis exterminer par la représentante de cette même autorité.
Puis on s'arrête... Et on réalise... Quelle claque !! Merci voisine ;-)

8/10 Sous des aspects de Soleil siliconé et des dessins gentillets (mais superbes), Sky-Doll cache un regard critique sur l'esclavage, les femmes objets et la toute puissance des autorités religieuses. Waouhhh !!!

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

Simatural 11/08/2009 11:06

Au temps pour moi, je n'ai pas voulu faire une comparaison, juste illustrer par un titre concret le type de SF que je préfère. :)

Pas lu les HS par contre. J'y jetterai un coup d'oeil tantôt.

Sreekstar 11/08/2009 10:44

J'attends aussi le tome 3 d'orbital avec impatience!
Pour ma part, j'aime beaucoup la série Sky-doll (c'est bien une des rares chez soleil d'ailleurs, j'y trouve un univers très fouillé avec des aspects très noir sous un vernis coloré.
Lisez les HS, ca donne un éclairage interessant.
Pour ce qui est de la comparaison Orbital/Sky-doll, ca me parait peu probant dans la mesure ou les univers sont radicalement différent.

C... 10/08/2009 21:47

Ben moi j'ai adoré le premier tome. Le deuxième ne m'a cependant pas réellement donné envie de lire le troisième...
Il n'empêche qu'il reste un petit quelque chose qui fait que je lirai quand même les suivants plus tard, histoire de voir si on retrouve l'intérêt du premier tome...

Simatural 10/08/2009 21:09

Bon, pour une fois, je vais être en désaccord et faire mon rabas-joie. :)

Pour ma part, j'ai trouvé le premier tome moyen et les deux suivants sans intérêt.

Il y a quelques bonnes idées mais c'est traiter de manière très superficielle et pas très finement. Pour tout vous dire, les tomes 2 et 3 m'ont grave fait chier. Le dessin et bien, c'est du soleil : qui veut des nénés ?

Bref, pas ma tasse de thé. En matière de BD SF, je m'en vais relire les deux premiers tomes d'Orbital en attendant le troisième.

Sreekstar 10/08/2009 17:09

Et le 4 en est au début de sa réalisation dixit Barbara canepa quelque part sur son blog:
http://canepabarbara.blogspot.com/