Fiche n° 327 : Lunatic café (Les Aventures d'Anita Blake 4) de Laurell K. Hamilton

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou, bien sûr ! Pourtant, il y a des tas de filles dans ma tranche d’âge qui n’arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c’était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demandait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c’était un homme ordinaire, j’aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui : no problemo, je vois très bien, mais sortir… Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non ! On a beau être dans une histoire d’horreur, il y a des limites !

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=32123

Mon avis :
Et bien, nous voilà déjà à la moitié de notre série de l'été!

Ce tome 4 marque sans doute un tournant dans l'eau de rose : ça parle sexe, sentiments, flirt, jalousie, mariage.... Bref, ceux qui attendaient un peu plus de tendresse et de l'amouuur trouveront un peu plus leur compte.

Mais plutôt que de vous parler en détails de ce tome qui, le côté romantique mis à part, ressemble beaucoup aux autres (toujours une couv' suggestive, le nom d'un bar en titre, un livre=une aventure, toujours de l'humour, un style simple...). Au risque de me répéter et de vous spoiler, je vais tenter de faire un bilan de mi-parcours.

Les personnages : assez attachants, mais un peu caricaturaux. On a le droit au chasseur de prime sans scrupules, au patron chiant, au vampire dangereusement séduisant... Anita est souvent too much dans son comportement, d'accord ça peut faire partie de son charme mais quand même...à chaque aventure sa brute épaisse et son homme sexy... )

Le style : simple, avec des répliques qui font mouche. Les scènes de combat, notamment, s'améliorent au fur et  à mesure. Certaines descriptions, en revanche, sont un peu en trop, non pas qu'elles ne servent à rien mais sont trop longues ou trop travaillées par rapport au reste qui est plutot survolté. Par contre, certains points dans l'écriture m'irritent beaucoup : la pub pour nike, les descriptions des tenues aussi bien celles de Jean-Claude que celles d'Anita à chaque fois qu'elle se change (et elle se change souvent, le sang, ça tâche...), les chamailleries avec Jean-Claude qui tournent en rond plutôt qu'elles n'avancent, les explications qui reviennent quasi au mots près de tome en tome (le pourquoi du bleu qui recouvre son bureau, la présence de son pingouin en peluche dans son lit et celui de son flingue à la tête dudit lit, la description de son patron, etc.), le côté religieux genre "heureusement que je suis allée à la messe ça m'a fait du bien" ou "il a fait les grâces, quel homme parfait"... pas hyper crédible, enfin pour nous européens, un peu blasé côté religion...

Les bestioles : on tourne beaucoup autour des vampires et des métamorphes comme dans la plupart des livres bit-lit. Ces derniers sont souvent stéréotypés mais ça fonctionne assez bien parce que le lecteur est habitué, ça permet d'aller vite sans fournir des explications et de garder le rythme (contrairement à la série Mercy Thomson de P. Briggs qui renouvelle les idées reçues sur ces bêtes à dents mais qui a besoin pour cela de trouver des stratégies pour faire un cours de zoologie surnaturelle à ses lecteurs sans les fatiguer, ce en quoi elle réussit brillament d'ailleurs). On trouve également de temps en temps d'autres bêtes: goules, naga, le prince transformé en cygne du conte nordique... Et bien sûr des zombies, on parle quand même des aventures d'une réanimatrice (même si plus ça va et moins il en est question tellement elle est prise par la police, les garous et les vampires...)

Les intrigues : de mieux en mieux ficelées, avec des créatures plus originales à chaque fois, ce n'est pas parfait, mais c'est très fun et on se laisse assez bien prendre au jeu. Néanmoins certains éléments évoqués au fil des pages qui pourraient être très intéressants s'ils étaient exploités ne le sont malheureusement pas. Dommage, mais peut-être plus tard, qui sait ?

6.5/10 Quelques améliorations, mais j'avoue ne pas avoir été très convaincue par le côté fleur bleue... Oui bon, j'avoue je ne sais pas trop quoi en penser, c'est une arrivée fracassante je dirais, ça colle avec le reste qui est très énergique et qui ne tourne jamais autour du pot mais du coup, ce n'est pas très crédible au vu du caractère de l'héroine... Et pour le reste, bah pas de changement notable, on ne change pas une équipe qui gagne n'est-ce pas?

Bilan: "Assez bon élève mais peu mieux faire s'il s'en donnait les moyens".


Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article