Fiche n° 320 : Le Cirque des Damnés (Les Aventures d'Anita Blake 3) de Laurell K. Hamilton

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Je vous le dis franchement : je stresse ! Nous vivons vraiment dans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n’est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s’il a le sens de l’humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire…

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=31966

Mon avis :
Pour ne pas changer la coutume : un style moyen, une couv' assez suggestive et un titre qui fait référence non plus à un club de striptease pour vampires ou un cabaret pour morts-vivants mais à un cirques où se produisent sur scène toutes sortes de monstres. Lieu appartenant à notre ami Jean-Claude, maître vampire de son état et propriétaires des établissements déja cités.

Mais Jean-Claude, c'est aussi un vampire très séduisant qui voudrais soumettre notre tueuse de vampire à son pouvoir. Evidemment, la demoiselle n'est pas tout à fait d'accord. Cette banale dispute entre eux deux et les références publicitaires à Nike étaient à deux doigts de me lasser, faute d'originalité.

Vraiment, ce troisième tome était un peu longuet à démarrer. Bien sûr, il y a un petit nouveau chasseur de vampires aux basques d'Anita, bien sûr, il y a, pour changer, les monstres habituels : une touche de lycan et une pincée de lami (métamorphes immortelles mi hommes-mi serpents) et bien sûr, il y avait des maîtres vampires très très vieux et très très puissants... Mais bon, malgré tout, la sauce ne prend pas. C'est à peine si l'humour de l'héroïne m'a retenu au livre (ça et le fait que je sais que vous très chers lecteurs attendiez ma chronique avec une réelle impatience !).

Bref, je me suis accrochée. Et finalement, je ne l'ai pas regretté. Ce tome n'est certes pas le meilleur que j'ai lu, mais la fin est suffisament bien faite pour que j'ai envie de poursuivre la lecture de la série, ce qui n'est déjà pas si mal ! Et heureusement ... sinon plus de feuilletons de l'été... ou heureusement pour moi, comme ça, je peux continuer à lire Les Aventure d'Anita Blake sans me taper la tête contre les murs.

Je dois l'avouer : j'ai surtout été déçue que l'auteure n'explore pas plus les côtés un peu mystérieux de l'éxécutrice qu'on avait pu apercevoir dans le tome 2, préférant plutôt jouer la carte de l'eau de rose ... Bon, chacun ses goûts mais j'avoue préférer une intrigue qui s'enrichie à une intrigue qui privilégie la romance...

6/10 Une baisse de régime de l'auteur ou une lassitude face à une intrigue qui ne s'approfondie pas mais se renouvelle à chaque fois comme les enquêtes de Miss Marple au club des vampires ? Un tome sympa sans plus... La suite au prochain épisode.

Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article