Fiche n° 316 : L'Engrenage (Le Tueur 2) de Matz et Jacamon

Publié le par C...

Couverture :

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=3411

Mon avis :
       Si la fin du tome 1 avait laissé le tueur dans un sacré merdier, les choses semblent s'être calmées au début du tome 2. Certes, il a commis une erreur, il a été suivi, mais cela ne semble pas le déranger outre mesure alors qu'il se la coule douce au Venezuela.

       La série change donc de cadre, d'ambiance. A la longue attente dans un petit appartement en ville succèdent le soleil, la forêt et les marécages d'Amérique du sud, dans un rythme beaucoup plus soutenu. Le tueur y est un homme nouveau. Toujours un peu solitaire, ça ne l'empêche pas de rencontrer et de parler à certaines personnes. Il continue bien sur à nous transmettre ses réflexions variées, mais celles ci se font plus par l'intermédiaire de ces personnages secondaires.

       De même, si les missions d'assassinat restent très présentes, le scénario s'ouvre sur une trame de plus grande ampleur : Personnages du tome 1 qui refont leur apparition, relations conflictuelles avec son patron, trahisons en tout genre et (léger) approfondissement du passé du tueur.

       Et puis surtout, le personnage commence a évoluer, à remettre de plus en plus son travail en question, alant même jusqu'à vouloir raccrocher, et ses relations avec son patron ne vont pas arranger les choses. Résultat, il en devient encore un peu plus cynique, et ses réflexions sont donc encore un peu plus mordantes.

       Une nouvelle fois, et même encore moins que dans le premier tome, il n'est pas question ici d'une apologie de ce métier, juste d'une relativisation, d'une remise en contexte, qui bien sur, est de plus en plus remise en cause.

       Au final, sans aller à l'encontre de ce qui a fait la force du premier tome, ce deuxième volume amène donc de nombreux changements. La série se renouvelle et c'est tant mieux, puisque la qualité reste la même.

9/10  Ce qui a fait la force du premier tome est toujours bien présent. Et malgré cela, grâce à un changement de cadre, d'ambiance, de rythme, la série se renouvelle. Que demander de plus ?

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article