Fiche n° 305 : Prophet de Xavier Dorison et Mathieu Lauffray

Publié le par C...

Couverture du tome 3 :

Résumé :
Suite à une découverte prodigieuse qui risque de changer la conception de l'histoire humaine, un archéologue se trouve confronté à des forces inconnues.

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=579
Tome 2 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=7022
Tome 3 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=17545

Mon avis :
       Vous n'imaginez pas le casse-tête que représente la réalisation de cette critique. Le plus simple aurait sans doute été d'attendre la fin pour en parler, mais vu l'écart entre chaque sortie, ajouté au fait que les deux auteurs soient sur une autre série actuellement, ça pourrait être long. Le plus simple serait peut être de dire que la série sur laquelle ils planchent actuellement est Long John  Silver, je pourrais m'arrêter là, et dans vos têtes ça ferait "quoi ? ils ont fait autre chose ensemble ?? J'arriiiiive !!!!". Mais, ce serait vraiment trop simple.

       Pourquoi attendre la fin pour en parler ? Tout simplement parce que scénaristiquement, on ne sait pas trop où tout ça va nous mener. C'est excellent, complexe, bien foutu, mais un peu déroutant, parfois confus. Lancé en compagnie de Dorison pour le premier tome, Lauffray se retrouve seul pour les tomes suivants, et j'avoue que, si j'ai eu un peu peur au début que ça se disperse trop, pour l'instant, il semble maitriser parfaitement la situation. Mais jusqu'à quand ? Prions pour que ce soit jusqu'au bout. Et tant qu'on y est, prions pour qu'une suite arrive un jour...
 
       Bref, de quoi ça parle ? Un scientifique découvre les vestiges d'une ancienne civilisation, dont l'existence même pourrait bouleverser le cours de l'humanité. Rien que ça. Avide de gloire, et contre l'avis de bon nombre de ses collègues, il publie sa découverte, et sans le savoir, condamne son monde à l'Apocalypse, au chaos, au néant, et à tout un tas de trucs pas vraiment sympathiques. Une stèle dans un bateau qui s'échoue en plein Manhattan, un sanctuaire de 400 m de haut perdu à plus de 6000 m d'altitude, un monde parallèle, un méchant mormon, des rêves étranges, des mutants, une prophétie, un démon rouge cornu, une marque sur le torse, un monde ravagé... Je vous l'ai dit, c'est un peu tordu, parfois perché, mais ça tient vraiment la route, même s'il faut plusieurs lectures pour vraiment apprécier la portée de chaque tome.

       Un scénario complexe donc, des personnages intéressants d'autant plus qu'ils sont en nombre très réduit, intrigants, même si le héros est vraiment classique dans le style "journaliste blasé de base qui finit par prendre ses responsabilités". En rentrant chez lui après une tentative d'assassinat, Jack Stanton traverse un pont pour débarquer dans un autre monde. Mais quel est celui-ci ? Monde parallèle, vision apocalyptique du futur, simple rêve ? Je ne vais bien sur pas vous en dire trop. En tout cas le suspens est maintenu de façon assez interessante. Recueilli par des êtres énigmatiques qui le voient comme le prophète, Jack Stanton va les mener à travers une ville sombre et dangereuse, vers un moyen de sauver leur monde. Voilà, je crois que j'ai réussi à en dire assez sans trop en dire... Non ?

       Pour ce qui est du dessin, c'est juste excellent, magnifique. Les couvertures déjà, variées mais toutes superbes (même si j'aime moins la deuxième) posent le cadre de la série. De plus en plus abouti, de plus en plus sombre, de plus en plus parfait. D'accord, surtout au début, certains visages sont un peu fades, et certains décors tout simplement inéxistants. Mais à part ça, tout est exceptionnel. Les couleurs maitrisées à la perfection, la mise en scène vive et efficace, et surtout ces décors... ahh... ces décors... Je ne crois pas avoir vu plus beaux en BD que pour le tome 3, il n'y a qu'à regarder la couverture. Sombres, titanesques, avec une alternance impeccable de détails et de flous. La ville apocalyptique de ce tome n'a rien a envier de ce point de vue à la ville embrumée de Benjamin Carré, c'est dire.
 
       J'hésite quant à la façon de conclure cette critique, j'espère, qu'à juste titre vous n'avez qu'une envie, c'est de courir vous procurer Prophet si ce n'est déjà fait. Je peux aussi vous annoncer qu'il est peut être déjà trop tard, puisque le premier tome est épuisé ;-) Mwahahahahaha ... (rire fourbe)

9/10  Le premier essai très prometteur du duo de Long John Silver. Un scénario complexe et parfois un peu confus, qui semble pour l'instant parfaitement maitrisé, associé à des dessins tout simplement superbes (malgré quelques bugs qui disparaissent au fil des tomes). Une série qui gagne en envergure au fil des tomes et des nombreux renversements de situation. A ne pas manquer.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

fif 24/06/2010 14:08


Très bonne critique qui me donne envie de relire ces trois petites perles que sont ces 3 tomes, le seul bémol à l'affaire reste la date de sortie de la suite tant attendu des aventures de Jack
Stanton...