Fiche n° 306 : Plaisirs coupables (Les Aventures d'Anita Blake 1) de Laurell K. Hamilton

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=14836

Mon avis :
Contrairement à ce que l'on pourrait penser en se référant au titre et à la couverture, ce livre n'est pas un livre porno, ni même érotique, qui l'eût cru ? Bon c'est vrai, l'aventure commence dans une boite de strip-tease (Les Plaisirs coupables) mais c'est tout!

Cela dit, il faut quand même préciser que la boîte de strip-tease en question est tenue par un maître vampire, et que les artistes sont, soit des vampires qui n'hésitent pas à utiliser leurs pouvoirs sur  l'assistance, soit des accrocs aux vampires, des junkies qui se font mordre sur scène. Chouette non?

Quant à l'héroïne qui s'y trouve pour fêter un enterrement de vie de jeune fille, elle est réanimeuse de mort et accessoirement, tueuse de vampire, mais attention, seulement avec une autorisation du tribunal. Car vous l'aurez compris, dans cette version du monde les vampires ont pignon sur rue. Les avis sont partagés sur leur cas mais au moins, ils ne laissent personne indifférent, faisant même fonctionner le tourisme...

Oui, il y a des airs de buffy dans la façon d'être de Mademoiselle Anita Blake, genre je suis une grande fille avec du caractère, des amis pour m'épauler même si c'est moi qui fait tout le boulot, etc. Cela dit, ce n'est pas l'élue, les vampires la craignent mais s'en servent également puisqu'ici elle va etre engagée par la maîtresse vampire de la ville pour botter les fesses d'un autre tueur de vampire, qui tue les vampires les plus puissants de manière mystérieuse. Lauren K. Hamilton nous sert ici une histoire qui à du punch avec une héroine plutot couillue, enfin on se comprend.

C'est de la Bit-lit, certes, mais ce n'est pas gnagnan ; bien sûr les garçons restent des séducteurs ou des hommes à séduire mais bon... Somme toute, c'est un bouquin vite lu, sympa et frais pourvu d'un style fluide.

Il manque peut-être à ces aventures un peu plus de surprises : les vampires sont assez clichés, de même que la tueuse, les révélations ou rebondissement sont quelque fois assez prévisibles. D'autres part les combats ne sont pas forcément très réussis et l'issue n'est pas toujours crédible vis-à-vis du déroulement de la scène ou même de l'histoire.

Bref, ce n'est pas de la bit-lit du niveau de Patricia Briggs (je ne suis pas partiale !) mais ça reste un moment agréable de lecture. D'ailleurs, moi je m'en reprendrai bien une tranche.

7/10 De la bit-lit sympa, sans chichi, tout en action, sans prise de tête ni dégoulinure de guimauve. A essayer!

Mitificus

Publié dans Critiques bit-lit

Commenter cet article

Mitificus 20/07/2009 14:46

Ne prend pas cette peine mon ami, la communauté du sud, au moins le début, est prévu dans mon programme de lecture de cet été (décidément très bit-lit) pour notre article de septembre. Et comme je suis très très motivée (du moins pour l'instant je vais même lire fascination (enfin peut-être) et tout ce qui me tombera sous la main du même genre si j'ai le temps...

Voilà personellement dans tout ce que j'ai lu je préfère quand même les aventures de Mercy Thomson bien fun mais peut-être plus interessante dans sa nouvelle façon de voir les bêtes à dents. Les Kate Daniels se rapprochent plus des Jim Butcher et on un univers particulier intéressant mais c'est beaucoup moins bien écrit d'une façon générale, moins convaincant...
Quant à mon avis après plusieurs tomes sur Anita Blake, RDV dans quelques semaines.

Simatural 15/07/2009 17:13

La communauté du su de Charlaine Harris. C'est la série de livres qui a inspiré la série tv produite par HBO : True Blood.

A titre personnel, je ne l'ai pas lu. C'est une série qui a plutôt bonne réputation et qui doit être rééditée en septembre. J'essaierai tantôt d'y jeter un coup d'oeil ! :)

Laetitia la liseuse 15/07/2009 17:08

J'attends ce dossier de pieds fermes alors ^^. je note les conseils. et il y a aussi la série (j'ai oublié le titre) avec l'héroïne Sookie en Louisiane qui me tenterait bien. Quelqu'un connaît ?

Simatural 14/07/2009 20:13

A la rentrée, après ce petit feuilleton de l'été, on essaiera de faire un dossier sur la Bit-lit !

Comme Mitificus, je trouve que la série de Patricia Briggs est ce qui se fait de mieux dans le genre, Succubus Blues n'est pas mal non plus et enfin, la série de Kim Harrison vaut aussi son pesant de popcorn !

Après, en fantasy urbaine, je trouve la série des Dossiers Dresden cinq bons crans au-dessus des romans de Patricia Briggs pour ne citer que les meilleurs ! On retrouve globalement les mêmes thématiques mais elles sont plus approfondies et on ne retrouve pas trace des défauts récurrent du genre...
Enfin, ce n'est que mon avis...

RDV le 21 juillet pour la critique du tome 2 ! Avec toujours Mitificus aux manettes !

Laetitia la liseuse 14/07/2009 19:52

Je partage le même avis et la même note http://au.fil.de.mes.lectures.over-blog.fr/article-22204151.html Tu penses que Patricia Briggs écrit mieux ? Bon c'est vrai que j'ai découvert Anita Blake bien avant la déferlante Bit-lit. Je me suis vite attachée à ce petit bout de femme. Il faudra que je lise d'autres séries pour voir. Des idées lectures ?