Fiche n° 300 : Spin de Robert Charles Wilson

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :


Résumé :
Une nuit d'octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles.
Bientôt, l'humanité s'aperçoit que la Terre est entourée d'une barrière à l'extérieur de laquelle le temps s'écoule des millions de fois plus vite. La Lune a disparu, le soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur terre. Mais le plus grave, c'est qu'à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable soleil, l'humanité n'a plus que quelques décennies à vivre... Qui a emprisonné la terre derrière le Bouclier d'Octobre ? Et s'il s'agit d'extraterrestres, pourquoi ont-ils agi ainsi ?

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=23645

Mon avis :
Pour les fiches "compte rond", j'essaie de marquer le coup, de faire des chroniques de livres un peu spéciaux. Aussi j'ai longtemps cherché quel pouvait être l'élu de la fiche 300. Et quelle n'a pas été ma surprise de voir que Spin n'était pas référencé sur le blog !

Lorsque Tyler Dupree, le narrateur de l'histoire et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, des jumeaux issus d'une riche famille assistent à la disparition soudaine des étoiles, ils ne se doutent pas que leur avenir et celui de toute une génération en sera bouleversé.

Une membrane a été placée autour de la terre. Par qui ? Comment ? Et surtout pourquoi ? Tout ce que l'on sait, c'est que dehors, à l'extérieur de la membrane, le temps s'écoule différemment, plus rapidemment. Le soleil se meurt et la date d'expiration est connue : l'apocalypse est pour bientôt. Spin s'attarde sur ce tournant (qui a lieu dans un futur très proche) puis sur l'histoire (alternative) qui va suivre.

Et c'est peu dire que spin n'est pas un roman ordinaire : à sa lecture, on a souvent l'impression de lire un roman de littérature générale sur fond de science-fiction. Spin nous raconte l'histoire d'hommes et de femmes qui vivent dans un monde qui a perdu ses répères, ses certitudes mais plus que tout, son futur. Car qui ne dit pas que la fin du monde ne sera pas au progamme quand le voile sera levé, quand le rideau sera abaissé, quand la membrane sera retirée. Il se dégage du roman primé par le Hugo un humanisme rare dans la droite lignée d'auteurs comme Daniel Keyes (Des Fleurs pour Algernon, Les milles et une Vies de Billy Milligan), Walter Tevis (L'oiseau d'Amérique, L'Homme tombé du ciel) ou Michael Coney (Péninsule, Le Crépuscule des Mondes). 

Dans cette ambiance apocalyptique, nous suivons le destin des trois adolescents devenus adultes. Après le Spin (le nom bientôt donné à ce phénomène), leurs chemins vont prendre des directions très différentes. Alors que Jason se plonge corps et âme dans la science, l'oeil vissé au téléscope, sa soeur choisit de se perdre dans une des nombreuses sectes qui ont fleuri suite à la mise de la barrière. Tyler navigue quant à lui de l'un à l'autre, se faisant le chroniqueur d'une génération vouée à une mort certaine.

Spin, c'est un peu Les Chronolithes sans ses défauts. L'auteur brasse globalement les mêmes thèmes mais il les élève et les sublime dans un roman à la fois plus ambitieux et plus accompli. La construction particulière du roman où l'auteur a recours à des analepses, des flaschback mais aussi à des ellipses pour conserver au mieux le mystère du spin, et ce sans jamais lasser son lecteur, n'est sans soute pas étrangère à cette réussite.

Et le pire dans tout cela, c'est la certitude que Robert Charles Wilson en a encore sous la pédale, qu'un jour peut-être, il pourra faire mieux. Vous ai-je dit que je considérais l'auteur canadien comme le meilleur auteur actuel de SF ?

9,5/10 Spin est un chef-d'oeuvre, l'un des meilleurs romans de SF de ces dix dernières années, l'un des meilleurs romans de SF tout courts. Adoubé par une critique très élogieuse, récompensé par le prix Hugo, ce roman ébouriffant aux échos humanistes propulse son auteur vers les sommets et le couronne comme l'un des meilleurs auteurs actuels. 

Simatural

Publié dans Critiques SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simatural 11/07/2009 12:43

Une petite surprise ayant un rapport avec Spin sera bientôt présentée sur le blog...

:)

Mitificus 09/07/2009 09:20

Dire qu'il est sur ma pile de lecture depuis longtemps et que je n'ai toujours pas pris le temps de le lire! En même temps c'est pas ma faute! Entre un esclavagiste qui me fait travailler dans une librairie et un esclavagiste qui veut que je fasse une série de l'été sur un certain blog...

A_girl_from_earth 08/07/2009 23:07

Ca fait la 6è fois je crois en l'espace de quelques mois que j'en entends parler en plus que bien! Une de mes prochaines lectures!

Etienne 08/07/2009 11:29

Je ne peux qu'approuver ces lignes!
Roman magistral, à lire ABSOLUMENT!